Jean-Marc Ayrault souhaite que "les négociations avec le grande distribution reprennent"

|

Interrogé sur RTL ce matin, le Premier ministre s’est exprimé sur les manifestations d’agriculteurs et a indiqué qu’il prendra des mesures transitoires pour aider les producteurs de lait, mais qu’il fallait aussi que "les négociations avec la grande distribution reprennent".

Le Premier ministre prendra des mesures transitoires
Le Premier ministre prendra des mesures transitoires

"Les producteurs sont aujourd’hui dans une position de faiblesse dans les négociations face à la grande distribution, a précisé le Premier ministre, qui  a estimé qu’il fallait "partir des coûts réels de production et non pas de l’offre que fait la grande distribution. Parce que lorsque les prix des matières premières, des coûts de base, augmentent, le producteur, c’est lui le dindon de la farce."

44 millions d'aides

Le Premier ministre n’a toutefois pas indiqué quelles mesures transitoires il envisageait. Le mois dernier, à l’occasion du Congrés de la Fédération des producteurs laitiers, le ministre de l’Agriculture avait annoncé une enveloppe d’aides de 44 millions d’euros répartis entre les producteurs de lait et les élevages pour la viande. Il évoque également des "mesures structurelles" qui prendront probablement la forme d’une évolution de la LME, comme l’ont réclamé conjointement hier les présidents de  l’Ania, Coop de France, l’Ilec et la FNSEA.


Jean-Marc Ayrault : "Nous sommes vent de face" par rtl-fr

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter