Jean-Paul Agon, L’Oréal : « Être un leader mais avec un esprit de challenger »

|

Le Pdg de L’Oréal, Jean-Paul Agon est confiant pour l’année 2015. Les résultats 2014 devraient être bons en particulier pour les divisions Cosmétique Active et Luxe. Le groupe veut continuer à croître mondialement.

Jean-Paul Agon a présenté ses voeux à la presse le 27 janvier 2015.
Jean-Paul Agon a présenté ses voeux à la presse le 27 janvier 2015.© Alain Buu pour L'Oréal

« Nous démarrons l’année avec énergie, confiance et ambition », a déclaré Jean-Paul Agon, Pdg de L’Oréal lors de ses vœux à la presse, mardi 27 janvier 2015. Le leader mondial des cosmétiques publiant ses résultats annuels le 12 février, le Pdg n’a dévoilé aucun chiffre pour 2014 dans son global. Toutefois, les résultats à neuf mois sont de bons augures. « L'environnement économique est toujours volatil et incertain, mais il y au moins un point positif, et c’est la première fois depuis très longtemps, c'est l'environnement monétaire qui est extrêmement positif pour le groupe, et dont nous allons profiter », confie Jean-Paul Agon. Dans un article au Wall Street Journal la semaine dernière, le Pdg avait assuré que le quatrième trimestre 2014 serait bon grâce à la force du dollar qui bénéficie au groupe qui réalise la majorité de son chiffre d’affaires à l’export.

 

« Devenir leader de la beauté digitale »

« 2014 a été une nouvelle année de développement de progrès et de transformation pour le groupe L’Oréal »,  poursuit JeanPaul Agon. Et d'ajouter: « Le groupe a une fois de plus surperformé le marché même, si cette fois, nous devons le reconnaître, de façon modérée ». Le Pdg explique que la croissance a été « contrastée » selon les divisions et selon les zones géographiques. Les activités Cosmétique active et Luxe tirent la croissance. Les Produits professionnels ont aussi une bonne dynamique. En revanche, la division Produits grand public « après de nombreuses très belles années, a eu une année un petit peu en demi-teinte avec un ralentissement temporaire de sa croissance sur un marché lui-même d'ailleurs assez ralenti mais là-aussi, nous sommes confiants, cela devrait repartir en 2015 ».

Jean-Paul Agon a également rappelé les grands axes stratégiques de L’Oréal : « l’universalisation, la conquête du nouveau milliard de consommateur » ainsi que le développement durable et la révolution digitale. Avec la création d’une division consacrée à ce dernier sujet, « nous avons bien l’intention d’être le leader de la beauté digitale », a souligné le Pdg.

 

« La Chine premier marché skincare du monde »

2014 a aussi été marquée par de nombreuses acquisitions au niveau mondial. « La première a été l'acquisition de Magic, le numéro un des masques soin de la peau en Chine, qui va vraiment renforcer notre dispositif sur le premier marché skincare du monde. Ensuite, l'acquisition de NYX qui est la seule marque de maquillage professionnel massmarket vraiment "digital". C'est une marque extrêment intéressante et nous allons beaucoup apprendre grâce à eux. Nous allons la mondialiser aux côtés de L'Oréal Paris et Gemey-Maybelline. Enfin, Nielly, c'est le leader brésilien des marques locales de produits capillaires, et qui va nous permettre de nous renforcer sur ce marché qui est le premier marché de la coloration capillaire au monde », détaille Jean-Paul Agon. En France, le groupe a aussi repris Decléor et Carita. « Ceci marque l'entrée de la division des produits professionnels dans une nouvelle catégorie : le soin de la peau professionnel », déclare Jean-Paul Agon.

 

« L’Oréal est une entreprise originale […] nous voulons être un leader mais avec un esprit de challenger, une grande entreprise mais avec un esprit de start-up », conclut Jean-Paul Agon.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message