Jean-Paul Charié veut abroger la loi Royer

|

Le député UMP Jean-Paul Charié veut abroger la loi Royer sur l’implantation des grandes surfaces, et « changer d'état d'esprit » dans la réflexion sur le développement commercial dans et autour des villes, a-t-il annoncé vendredi en présentant son rapport sur l’urbanisme commercial. « Nous devons sortir des clivages avec les grandes surfaces d’un côté et le petit commerce de l'autre », explique-t-il. Son rapport, qui fait selon lui l’objet d'un large consensus, préconise « de concevoir au niveau national des programmes d’actions locales qui pourraient être plus facilement mis en œuvre par les collectivités locales ». Il évoque par exemple le réaménagement de 200 entrées de villes, la rénovation ou le réaménagement de centres commerciaux au cœur des communes de moins de 40000 habitants. Il propose aussi la mise en place de « centres de distribution urbains », sorte d’entrepôts situés au sein des villes qui permettaient de limiter le trafic des camions de livraison. De petits camions électriques transporteraient ensuite les produits de ces centres vers les magasins. La création de magasins à loyer modéré est également prévue, pour les petits commerçants et artisans. Ce rapport donnera lieu à une proposition de loi qui devrait être prête d’ici le mois de juillet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message