Jean-Paul Mochet remplace Régis Schultz à la présidence de Monoprix

|

Le groupe Casino a annoncé ce matin via un communiqué laconique la nomination de Jean-Paul Mochet, président de Franprix, à la présidence de Monoprix.

mochet4.jpg
mochet4.jpg© © BRUNO LEVY

Le patron de Franprix remplacera à partir du 15 juillet l’actuel président de Monoprix, Régis Schultz, qui "après trois ans passés au sein du groupe Casino (...) a souhaité poursuivre de nouveaux projets professionnels à l’international", indique le groupe dans un communiqué qui fait suite à une information du journal Les Echos, sans plus d’explications, ni remerciements.

Jean-paul mochet pilote Franprix depuis 2008

A la tête de Franprix depuis 10 ans, Jean-Paul Mochet, 54 ans, a réussi à moderniser considérablement cette enseigne de proximité de près de 900 magasins (pour 1,6 Mrds d'€ de CA) et à en faire une tête chercheuse pour le groupe en termes d’innovations. LSA lui a consacré son dernier cahier spécial Proxi en tant que rédacteur en chef invité dans son numéro du 20 juin où il explique sa vision d’un commerce de centre-ville plus affinitaire. Il fait partie des favoris pour succéder à Jean-Charles Naouri, le PDG et actionnaire majoritaire de Casino, pris dans la tourmente des procédures de sauvegarde sur Rallye, Euris et Foncière Euris, structures qui contrôlent Casino et dont il est également président et actionnaire majoritaire. Pour l’anecdote, c’est Jean-Charles Naouri qui aurait repéré et fait pivoter vers le commerce de proximité Jean-Paul Mochet, autodidacte, il y a plus de 20 ans, alors qu’il travaillait dans filiale restauration du groupe.

Régis Schultz en partance pour Dubai

Selon Le Journal les Echos, Régis Schultz devrait rejoindre le groupe de distribution de Dubaï Al-Futtaim (qui gère notamment des marques comme Ikea, Marks & Spencer, Hugo Boss...), pour piloter sa branche non alimentaire qui était dirigée par un autre Français Paul Delaoutre, ex-DG des Galeries Lafayette. Il n’ira donc pas à priori diriger Kingfisher, comme certains médias l’ont supposé ce week-end, pour y remplacer la française Véronique Laury, partante.

Dans une interview au «Financial Times», Jean-Charles Naouri avait précisément désigné il y a quelques mois, comme possibles successeurs, Jean-Paul Mochet et Régis Schultz. La communication du groupe s’est empressée de préciser que d'autres noms avaient été cités durant cet interview. Néanmoins, il n’en reste plus qu’un désormais et il prend la tête des deux pépites les plus convoitées du groupe, Monoprix et Franprix. De quoi, selon certains observateurs, le placer comme favori s’il devenait nécessaire pour Jean-Charles Naouri de lâcher les commandes opérationnelles de son groupe.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres