Jean-Philippe Martzel, DGA en charge du planning stratégique de Digitas France : « Retrouver le contact avec les clientes de Wonderbra »

|
JEAN-PHILIPPE MARTZEL
JEAN-PHILIPPE MARTZEL

LSA - Vous avez lancé une application Wonderbra qui permet de voir les dessous d'un mannequin habillé...

Jean-Philippe Martzel - L'idée était de « ré-intéresser » les jeunes femmes à la marque Wonderbra et de leur montrer l'étendue de la gamme. Le constat de la marque était que Wonderbra était résumé au push-up. Elle était toujours présente, mais il n'y avait plus vraiment de relation active avec les gens. Il fallait recoller à l'idée de modernité, retrouver le contact avec les clientes qui ont oublié la marque, montrer que ces produits agissent sur la silhouette pour permettre de mieux la valoriser une fois habillée. La mise en place a duré un mois. L'application a été lancée au même moment que la boutique éphémère.

 

LSA - Quels résultats avez-vous obtenus ?

J.-P. M. - En vingt jours, entre le 2 et le 22 octobre 2012, la marque a eu sur cette application plus de 190 retombées presse en France et à l'étranger. Elle a été téléchargée près de 90 000 fois pour iPhone et Android. La vidéo a très bien marché sur le web. Il y a eu des traductions en Chine et au Japon. En Grande-Bretagne et en France, on comptabilise environ 800 000 vues. Au total il y a eu près d'un million de vues cumulées de vidéo de l'application.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2254

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA