Jean-Pierre Petit, le patron de McDonald's France, prend la tête des "pays leaders" du groupe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jean-Pierre Petit, actuellement PDG de McDonald’s France, est promu Chief Operating Officer du segment des « marchés internationaux leaders » de McDonald’s. Il aura pour mission de créer des synergies autour des  meilleures initiatives de chacun des 5 pays leaders (Royaume-Uni, Australie, Canada, Allemagne et France). 

Autodidacte, cet ancien publicitaire a contribué à doubler les ventes de McDonald's France en 10 ans pour les passer à 4,6 milliards.
Autodidacte, cet ancien publicitaire a contribué à doubler les ventes de McDonald's France en 10 ans pour les passer à 4,6 milliards.© DR

Suite à la réorganisation mondiale présentée par Steve Easterbrook, le PDG de Mc Donald's, le 4 mai 2015, Jean-Pierre Petit est nommé Chief Operating Officer du segment des « marchés internationaux leaders » (Royaume-Uni, Australie, Canada, Allemagne et France). Il aura pour mission de créer des synergies autour des meilleures initiatives de chacun des 5 pays leaders.

Sous la direction de Doug Goare, Président du segment des « marchés internationaux leaders », Jean-Pierre Petit aura la responsabilité de développer les meilleures initiatives menées dans les 5 marchés leaders que sont l’Allemagne, l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni et la France. Avec plus de 6700 restaurants, le segment des « marchés internationaux leaders » McDonald’s représente 40% du résultat opérationnel de McDonald’s dans le monde.

Président Directeur Général de McDonald’s France depuis 2004, Jean-Pierre Petit est à l’origine de la transformation de la filiale Française. En 10 ans, McDonald’s France a doublé ses ventes en passant de 2,3 milliards d’euros à 4,6 milliards d’euros. Pendant cette période, McDonald’s France a ouvert 300 nouveaux restaurants et a créé environ 30 000 emplois.

 

Fondateur de BDDP, autodidacte

Jean-Pierre Petit prendra ses nouvelles fonctions le 1er juillet 2015. "L’évolution du management de McDonald’s France sera communiquée dans les prochaines semaines", précise le groupe dans un communiqué. Autodidacte, Jean-Pierre Petit a un parcours professionnel atypique. Il a commencé par fonder, en 1984, aux côtés de Jean-Claude Boulet, Jean-Marie Dru et Marie-Catherine Dupuy l’agence de communication BDDP. Et c’est en dirigeant l’équipe en charge de la stratégie publicitaire de McDonald’s que Jean-Pierre Petit croise la route de l’entreprise. Il rejoint McDonald’s France en 1995 comme senior vice-président marketing et communication, devient directeur Général en 1996, avant d'être nommé Président-Directeur Général de McDonald’s France et Executive Vice-President de McDonald’s Europe en 2004.

 

4 Nouvelles pour doper le groupe Branches 

Cette nomination intervient alors que le géant américain de la restauration rapide, en grande difficulté, a annoncé début mai qu'il allait accroître le nombre de ses restaurants franchisés et réorganiser ses zones d'activités dans l'espoir de se relancer. D'ici à 2018, il compte vendre 3.500 restaurants supplémentaires gérés en propres à ses franchisés. Ce qui fera passer le poids de la franchise de 81% du parc actuellement à environ 90% de ses 36.000 restaurants. Le numéro un mondial de la fast-food, qui est sous pression de ses concurrents et des marchés, espère ainsi réaliser 300 millions de dollars d'économies nettes par an d'ici 2017.

McDonald's a aussi décidé de simplifier sa structure et de réorganiser ses activités en quatre segments. Le premier porte sur les Etats-Unis qui ont représenté plus de 40% de son bénéfice opérationnel en 2014. McDonald's perd du terrain sur ce marché face aux chaînes de restauration mexicaine Chipotle, Wendy's ou encore Taco Bell qui ont su s'adapter aux changements des goûts des consommateurs.

L'Australie, le Canada, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, qui représentent 40% du bénéfice opérationnel, sont eux regroupés dans le segment "marchés internationaux leaders" que va diriger Jean-Pierre Petit. La Chine, l'Italie, la Pologne, la Russie, la Corée du sud, l'Espagne, la Suisse et les Pays-Bas, avec 10% du bénéfice opérationnel , seront désormais dans les "Marchés à forte croissance", tandis que les autres pays sont regroupés dans une quatrième branche : le reste du monde.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA