Jeff Bezos (Amazon) à Donald Trump : « Super excité de toutes les opportunités à venir » (Vidéo)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jeff Bezos a finalement fait le déplacement mercredi 14 décembre au QG de Donald Trump, pour une rencontre à laquelle participait les dirigeants des plus grandes entreprises de tech de la Silicon Valley. Visiblement enclin à enterrer la hache de guerre avec Donald Trump - a-t-il vraiment le choix-, il a fait montre d'une totale ouverture d'esprit face à la nouvelle Administration. (Vidéo)

Jeff Bezos, CEO d’Amazon
Jeff Bezos, CEO d’Amazon

Les plus grands dirigeants des entreprises de tech de la Silicon Valley ont rencontré Donald Trump, mercredi 15 décembre dernier, dans la Trump Tower de Manhattan. Parmi ceux-là, figurait notamment Tim Cook, CEO d’Apple, Larry Page, co-fondateur de Google, Elon Musk, patron de Tesla, Sheryl Sandberg de Facebook, mais surtout Jeff Bezos, CEO d’Amazon, avec qui les relations ont été houleuses tout au long de la campagne présidentielle. Au cours de cette rencontre préambulée d’un tour de table ou chacun s’est présenté en quelques mots, le fondateur d’Amazon a eu l’air tour à tour dans ses petits souliers puis dépité, face à Donald Trump, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

 

Faire de l'innovation un pilier de l'Administration

Lorsqu’est arrivé son tour de prendre la parole, Jeff Bezos a visiblement tenu a exprimé sa totale ouverture d’esprit face à la nouvelle administration prochainement en place : "Jeff Bezos, Amazon. Super excité de toutes les opportunités à venir, ceci pourrait être l'administration de l'innovation". Une manière bien diplomate de calmer le jeu. Au sortir de la réunion à laquelle étaient conviés plusieurs journalistes de média américains, Jeff Bezos s'est montré satisfait des échanges qui se sont tenus, et l'a qualifié de "très productive". Aussi, il a expliqué avoir "partagé l'idée que l'Administration devrait faire de l'innovation un pilier, ce qui aurait pour effet de créer un très grand nombre d'emplois à travers le pays dans tous les secteurs, pas seulement la tech, mais partout".

Donald Trump pour sa part était en pleine opération séduction envers ces dirigeants, parmi les plus puissants au monde, mais envers lesquels il s’était montré moins enclin à la discussion durant sa campagne présidentielle. "Dans le monde, il n'y a personne comme les gens se trouvant dans cette salle. Et nous ferons tout ce que nous pouvons pour que cela continue, et serons là pour vous", a –t-il ainsi affirmé, avant d’ajouter, "vous pouvez appeler mes équipes ou m'appeler directement".

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA