Jérome Bédier (FCD) appelle à un renforcement de l'Observatoire des marges

|

Alors que les agriculteurs manifestent dans toute la France en bloquant des centrales d'achat, des entrepôts et des magasins, Jérôme Bédier, président de la FCD, a appelé à renouer le dialogue avec le monde agricole "alors que les tensions ont lieu, sans revendication précise". "Les exploitants ont été pris en ciseau entre leurs investissements calés sur la hausse des matières premières de l'an dernier et la chute des cours actuels. Mais la résolution des problèmes ne peut pas passer par le recherche de boucs émissaires". Il demande à ce que l'Observatoire des prix et des marges soit doté des moyens très renforcés,  ce qui n'est pas le cas, avec l'aide des ministres, afin de disposer d'outils statistiques fiables. "A chaque fois que nous avons mis en place un tel outil, dans les fruits et légumes puis dans le poisson, nous avons découvert qu'il n'y avait pas de trésor caché. C'est pourquoi nous ne craignons pas la transparence".  Il a appelé au déblocage des plates-formes, craignant que des produits ne puissent être vendus dans les magasins, ce qui nuirait à toute la filière.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message