Jérôme Bédier (FCD) satisfait de la LME sauf pour l'urbanisme

|

Le président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), Jérôme Bédier, s'est dit satisfait de la loi de modernisation de l'Economie et notamment de son volet négociabilité. "Un équilibre a été touvé, même si l'ensemble reste complexe, nous sommes arrivés à une zone de consensus. Ce n'est pas la révolution, mais c'est la fin d'un long processus qui devrait permettre aux acteurs de travailler plus tranquillement. On peut penser que les prix pourraient être réduits de 2 %, mais sans espérer une baisse de prix en raison de l'envolée du prix du pétrole et des produits alimentaires". Jérôme Bédier est en revanche plus réservé sur l'urbanisme commercial qui facilite l'installation des magasins de moins de 1000 mètres carrés mais qui pourrait gêner les autres formats en raison du flou de la loi sur le développement durable. "Nous craignons la multiplication des contentieux qui iraient à l'encontre de la volonté du gouvernement d'accroître la concurrence et qui reviendraient à favoriser un format au détriment d'un autre. Un seul format ne peut pas alimenter la concurrence".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres