Services & Livraison

Jet.com teste la livraison de produits frais

|

Le site e-commerce Jet.com, lancé en juillet dernier, serait en train de tester la livraison de produits alimentaires frais à New-York et dans le New Jersey (Etats-Unis) d'après un article du 10 mai 2016. Avec une offre moins chère, Jet.com se pose en concurrent d’Amazon Fresh. 

Jet.com privilégie une livraison en un ou deux jours, mais sans abonnement.
Jet.com privilégie une livraison en un ou deux jours, mais sans abonnement. © Sainsbury's
Ce qu’il faut retenir :
• Jet.com teste dans certaines régions pilote des Etats-Unis la livraison de produits frais à ses clients.
• Alors que la plupart des entreprises privilégient la rapidité, Jet.com mise sur le prix : pas d’abonnement et des frais de livraison offerts dès que la commande est supérieure à 35 dollars.
• Avec une livraison en un ou deux jours, Jet.com évite de travailler avec des épiciers locaux ou des coursiers et économise donc des coûts.

Amazon Fresh a du souci à se faire. La toute jeune start-up Jet.com, serait en train de tester une offre de livraison de produits alimentaires frais, d’après un article du site en ligne Recode, du 10 mai 2016. Le site e-commerce lancé en juillet dernier aurait envoyé un e-mail à ses clients pour les informer de ce test pilote dans la région de New York, du New Jersey, du Connecticut, en Pennsylvanie et à Washington DC. Jet.com proposerait un service de livraison en un ou deux jours, et les frais de livraison sont offerts pour des commandes supérieures à 35 dollars. Ce site e-commerce qui propose à ses clients de payer moins cher en privilégiant des délais de livraison plus long a choisi d’appliquer sa méthode à la livraison de produits frais : plus les clients ajouteront de produits à leurs paniers, plus ils recevront de réduction.

Pourquoi Jet.com peut devenir un concurrent sérieux

Face à Amazon Fresh, Instacart, Peapod ou FreshDirect, Jet.com peut afficher une concurrence sérieuse en proposant une offre plus abordable. Alors qu’Amazon Fresh fonctionne avec un abonnement qui s’élève à 299 dollars par an, Jet.com présente seulement des frais de livraison qui sont offert dès que la commande est supérieure à 35 dollars. Là où les entreprises de livraison privilégient des offres de livraison ultra rapide, Jet.com annonce des délais de 1 à 2 jours. Un avantage pour la start-up qui n’aura pas à recourir à des services de coursiers ou des partenariats avec les épiciers locaux pour assurer une livraison en 2 heures comme ses concurrents. Ce nouveau service devrait être aussi un bon moyen pour Jet.com de fidéliser sa clientèle et de recruter de nouveaux consommateurs, alors que la start-up a levé 700 millions de dollars en décembre dernier. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message