Marchés

Jeux de plein air Aménager les jardins

|

Portés par l'engouement pour le jardin, les loisirs extérieurs se doivent d'être ludiques ou sportifs, esthétiques et écologiques. Pour rassembler grands et petits.

Evidemment, chacun souhaiterait que la saison 2005 soit calquée sur celle - caniculaire à tous les égards - de l'été 2003. Les ventes de jeux de plein air avaient franchi des records, progressant de 35 % selon NPD. Un score tel qu'après lui, les 5,5 % de baisse enregistrés l'été dernier ont finalement fait figure de « résultats honorables », selon les professionnels du secteur. « Et le potentiel du marché hexagonal, le deuxième en Europe derrière la Grande-Bretagne, est encore important », estime Laurent Lepeniec, le directeur commercial de la filiale française de Little Tikes, le numéro un américain du jouet de plein air. « On compte quelque 14 millions de jardins privés en France que leurs propriétaires, souvent des grands-parents, considèrent de plus en plus comme une pièce supplémentaire à vivre et à aménager », confirme Bertrand Thomas, le directeur général de Soulet (groupe EGT Partners), un spécialiste de l'équipement d'extérieur.

De son côté, l'offre est au rendez-vous, d'autant plus qu'elle constitue une opportunité intéressante de désaisonnalisation des ventes pour les fabricants de jouets, essentiellement les jurassiens Berchet et Smoby. Le premier mise beaucoup cette année sur sa Maison Roulotte, sa nouvelle version de maisonnette pour jardins destinée aux plus jeunes, qui mixe harmonieusement les coloris marron, jaune, vert et rouge.

Smoby, pour sa part, étoffe largement sa ligne de jeux d'extérieur sous la marque Maxi Nature, qui existe depuis deux ans. L'industriel prend son rôle très au sérieux. « Cette gamme est porteuse d'une promesse de produits 100 % recyclables, qui s'intègrent dans le paysage et dont les effets nuisibles sur l'environnement sont réduits au maximum, explique Christian Taillard, le directeur des études et perspectives. Grâce, notamment, à l'emploi de papier recyclé pour les notices, l'utilisation de bois issus de forêts certifiées conformes, ou encore des emballages minimes avec une seule face imprimée en couleur. » En plastique roto-moulé, la marque propose plusieurs maisonnettes vendues avec des accessoires (arrosoirs, brouettes, fleurs en pot, etc.) et des toboggans combinant également des jeux d'eau. Jeux d'imitation ou sportifs, Little Tikes a réussi à marier les deux segments avec sa Maison quatre en un, dont chaque côté est équipé pour offrir à l'enfant la possibilité de jouer sur un thème différent : sport, école, épicerie, station-service.

En 2005, Smoby a également décidé de prospecter plus large et propose, pour la première fois, des portiques en bois, se posant ainsi en concurrent direct de certaines références d'Amca (Trigano Jardin) ou de Soulet. Ce dernier multiplie les déclinaisons de stations de jeux comme Fort Alamo, qui associe cabane, balcon, toboggan, échelle de corde et autres balançoires. Produits innovants et/ou licences porteuses pour les petits produits, les marques devront faire valoir leur différence sur ce marché des jeux d'extérieur, qui a tendance à se bipolariser « sous la poussée des importations de premier prix ne durant qu'une saison », remarque Laurent Lepeniec.

Un classique revisité

La problématique est la même du côté des piscines hors sol. « Cette année, nous proposons la première piscine autostable ovale du marché, à la fois longue et étroite, qui correspond aux dimensions moyennes des jardins français », explique Jean-Louis Beck, le directeur commercial de la filiale française du fabricant chinois Intex. La marque, qui compte écouler 18 000 unités de ce modèle, sera la première à communiquer à la télévision sur ce segment, du 16 mai au 12 juin. Intex a également mis au point un système d'électrostérilisation au sel, qui permet d'entretenir sa piscine sans chlore ni anti-algue. Enfin, pour jouer à l'extérieur - dans ou hors de l'eau -, Smoby mise sur un classique qu'il remet au goût du jour en le situant dans l'univers de la magie : les bulles de savon. Avec une campagne à la télévision à l'appui !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter