Jeux-jouets, les incontournables de l’été

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Tongs, lunettes de soleil et maillots de bain ne sont pas les seuls indispensa­bles dans les valises pour les grandes vacances en famille : il faut aussi des jouets ! Mais pas n’importe lesquels. Ils doivent être petits en taille et en prix : tel est le duo gagnant pour les jouets d’été. 

« Près de la moitié des jouets vendus entre juin et fin août sont affichés à des tarifs inférieurs à 5 € », précise Frédérique Tutt, analyste du jouet chez NPD Group. Mais le format compte aussi : « Hormis les traditionnels tricycles, trottinettes et jeux de plage, les parents donnent la prime aux produits faciles à transporter », confirme Olivier Donval, directeur des collections chez JouéClub. En 2014, les ventes réalisées entre juin et fin août ont représenté 25% du chiffre d’affaires annuel du marché des jeux et du jouet en France. « La mode des bracelets Loom a gonflé les ventes estivales qui, en 2013, représentaient 15% du chiffre d’affaires annuel », pondère Frédérique Tutt. Pour cet été 2015, la situation semble plus ouverte, aucun phénomène de mode ne s’étant – pour le moment – imposé. Entre nouvelles bulles de savon, pistolets à eau, ballons et autres jeux plus clas­siques, les paris sont ouverts. Du côté des licences, on prévoit en revanche que Les Minions, dont le long-métrage sort au cinéma le 8 juillet, et La Reine des Neiges, toujours au top des ventes de jouets dérivés, trouveront sans mal une place dans les valises estivales des enfants. 

Les chiffres

  • 25% : la part du CA annuel du jeu et du jouet réalisée entre mi-juin et fin août 2014.

Source : La Grande Récré

  • 45% : la part des volumes vendus durant l’été qui sont des jouets à moins de 5€ pièce.

Source : NPD

On sort les bulles

Rien de tel que de buller pendant les grandes vacances. Et cette année, il y en aura pour tous les goûts : bulles empilables ou rebondissantes, ballon-bulle géant en latex… Même Barbie s’y met !

Empilables

Avec ses Empil’Bulles, Lansay revisite les bonnes vieilles bulles de savon avec une nouvelle formule permettant de rattraper les bulles et de les agglomérer pour réaliser des constructions. La gamme comporte aussi des références (à 4,50 € l’unité) sous licences La Reine des Neiges et Avengers.

Sirène

Pour les fillettes, Mattel revisite Barbie et le mythe des sirènes avec une nouvelle poupée aux pouvoirs étonnants : il suffit de tremper sa queue dans le savon liquide et d’appuyer pour activer la nageoire qui libère alors des bulles par flopées.

 

Géant !

Ultraléger et souple, le Wubble de Vivid est un ballon en caoutchouc pouvant se gonfler jusqu’à 90 cm de diamètre pour des lancers aériens… mais pas si faciles à rattraper. Gare cependant aux rosiers et autres épines, au risque de devoir se réapprovisionner (14,99 € le ballon seul, 29,99 € avec son gonfleur).

On frime à la plage

Les seaux, pelles et râteaux en plastique ne sont pas les seuls incontournables de l’estivant à la plage. Cette année, on profitera aussi d’être sur le sable pour arborer ses bijoux, ses armes et ses muscles.

Forme olympique

Mieux que le discobole, le disco-ballon : distribué par Goliath, le Phlat-Ball revient cet été. Le principe ? Écrasé, il se lance comme un disque mais reprend sa forme ronde en plein vol pour des parties de ballon endiablées.

Gros calibre

Fini de tomber à court de munition en pleine bataille d’eau : le fusil à pompe Super Soaker Bottle Blitz de Nerf (Hasbro) comporte un système permettant de visser directement une bouteille d’eau dessus. Gare aux jets d’eau !

Or et argent

Des tas de bracelets autour des poignets ! Pas de risque, cependant, de les égarer dans le sable : les Fashion Tatto de Kanaï Kids (Asmodée) sont des bijoux-tatouages temporaires avec effet argenté ou doré. Ils se déclinent en colliers, bracelets et bagues (accessibles à partir de 5 € les 21 tatouages) autour de quatre thèmes : romantic, gipsy, glam-rock et paradise.

On s’occupe en cas de pluie

Pas question de faire grise mine quand vient la pluie, surtout s’il y a matière à s’occuper. Au programme, des grands classiques : jeux de société, puzzle et… Playmobil !

Coffre à histoires

En avant les histoires… nomades ! Playmobil renouvelle sa gamme transportable avec, notamment, une écurie, une île au trésor des pirates et un tout nouveau zoo destiné aux plus petits. Une fois le jeu terminé, le décor se referme pour se transformer en coffre à jouets tr transportable partout grâce à sa poignée

Évolutif et… « Minion »

Le puzzle reste une activité certes classique, mais toujours prisée pour occuper les enfants. Cette année, Clementoni modernise ses gammes avec une nouvelle référence évolutive proposant quatre puzzles allant de 12 à 35 pièces sous licence Les Minions.

Salade de fruits

Avec ses jeux conditionnés dans des petites boîtes métalliques, Asmodée est devenu un habitué dans les valises des vacanciers. Cette année, le groupe français lance un nouveau jeu de poche baptisé Fruit Salad, un mélange de jeu d’observation, de mémoire et de calcul.

Les deux clés du succès pour les jouets d’été sont leur prix et leur taille : ils doivent être petits, pour être emportés partout, et pas chers.

Olivier Donval, directeur des collections chez JouéClub

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2373

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA