Johnson & Johnson: le bénéfice chute de 19,5%

|

Johnson & Johnson publie un bénéfice net en chute de 19,5% au deuxième trimestre, à 2,78 milliards de dollars. En soi, une sacrée douche froide pour le spécialiste des produits d’hygiène. Mais cette mauvaise performance est en grande partie due à des frais de restructuration et de justice, et le chiffre d’affaires, lui, dépasse les attentes. Il est en hausse de 8,3% à 16,6 milliards de dollars, soit 400 millions de dollars de plus qu’espérés. Les résultats du trimestre ont en effet souffert, à hauteur de 549 millions de dollars, de la restructuration de la filiale Cordis, qui va cesser la production d'endoprothèses vasculaires et fermer deux usines, et à hauteur de 223 millions de dollars de frais de justice, et du coût d'un rappel de prothèses de hanche. C’est donc la branche « médicale » qui est davantage concerné, la partie « PGC » enregistrant elle de plutôt résultats : en l’occurrence, une croissance de ses ventes de de 4%, à 3,8 milliards de dollars. Bémol, toutefois : sans l'affaiblissement du dollar, il y aurait eu un reflux de 1,8%. Mais, petit cocorico, les gammes Le Petit Marseillais ont nommément été citées comme particulièrement vertueuses pour le groupe.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter