Jon Bon Jovi lance son rosé en Europe

|

Le chanteur américain Jon Bon Jovi a élaboré un rosé premium avec son fils et le négociant languedocien Gérard Bertrand. Lancé aux Etats-Unis en 2018, ce vin part à la conquête des Européens.

De gauche à droite : Jon Bon Jovi, son fils Jesse et Gérard Bertrand. Ici dans le Carrefour d'Auteuil, le 9 mai dernier.
De gauche à droite : Jon Bon Jovi, son fils Jesse et Gérard Bertrand. Ici dans le Carrefour d'Auteuil, le 9 mai dernier.

Le chanteur américain Jon Bon Jovi était le lundi 10 mai dans le magasin Carrefour. Pour y faire quelques emplettes ? Pas vraiment. Cette idole des années 90 était venue dans ce magasin pour voir comment est mis en scène le vin rosé qu’il a élaboré avec le négociant languedocien Gérard Bertrand. Baptisé Hampton Water – en référence à la région située au nord-est de l'île de Long Island dans l'État de New York, aux États-Unis, sorte de Saint-Tropez local -, ce vin est un rosé premium issus de "vignes âgées de 30 à 60 ans, pour développer une complexité aromatique", explique Gérard Bertrand.

A la conquête de l'Europe

Lancé voici déjà cinq ans, il a d’abord conquis les Etats-Unis où près d'un milion de cols ont déjà été vendus. Ce vin va  aujourd'hui tenter sa chance en Europe. En France, outre une sélection d’établissements du CHR et de cavistes, ce vin doté d’une étiquette immédiatement identifiable est référencé chez Monoprix et, depuis peu, chez Carrefour. Dans le Carrefour d'Auteuil (Paris 16), ce nectar a droit à une tête de gondole. Ainsi, il est inratable. Le chanteur, épaulé par son fils Jesse Bongiovi, a en effet mis beaucoup de soin dans une étiquette vintage qui évoque le bonheur de plonger dans une eau fraîche au moment du coucher de soleil. "Les gens achètent avec leurs yeux", précise Jon Bon Jovi qui a présenté et fait goûter ce vin à une sélection de journalistes le lundi 10 mai, au Café de l’Homme (Trocadéro, Paris 16ème). Hampton Water n'est pas bio mais "il pourrait l'être dans les années à venir", pense Gérard Bertrand dont le groupe est leader mondial des vins bio et biodynamiques. A noter que le fond de la bouteille, fabriquée par Verallia, évoque la peau d’une fraise et celle-ci est obturée par un bouchon en verre.

PVC : supérieur à 10 euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message