Joseph Felfeli, d'Acteos : « le groupe Schiever va réduire ses stocks »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

EDITION SPÉCIALE

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise
Le PDG de l'éditeur logistique Acteos détaille les avantages de sa solution qui a été adoptée par le franchisé Auchan en pleine optimisation de sa chaîne logistique.
Après avoir choisi Logidrive en 2005 pour gérer et piloter ses six entrepôts, le groupe Schiever s'est encore plus engagé en signant une convention de partenariat avec Acteos. Objectif : optimiser toute sa chaîne logistique, de l'approvisionnement au magasin. Les deux sociétés ont décidé de mettre un commun des moyens humains et technologiques pour développer un nouveau système d'information logistique.
« L'objectif est d'augmenter le taux de disponibilité des produits dans les rayons du franchisé Auchan (6 hypermarchés, 130 Atac et Maximarché, 70 supérettes...) tout en réduisant les stocks et les coûts d'exploitation », explique Joseph Felfeli. A l'appuie de sa démonstration, l'exemple de Scapnor (une des 16 centrales d'achat du groupement E.Leclerc) qui a augmenté ses références en entrepôt de 46% entre 2001 et 2005 tout en réduisant ses stocks de 2%. « Contrairement aux autres éditeurs qui proposent des briques, notre solution propose de maîtriser globalement les flux en résolvant cinq problématiques : les technologies d'approvisionnement, les transports, les flux stockés, la planification des ressources et enfin la traçabilité des produits », ajoute Joseph Felfeli. 
Concrètement, le système d'approvisionnement de la centrale d'achat de Schiever, déjà installé, sera suivi du système d'approvisionnement des magasins, qui sera implanté en octobre tout comme le système de planification des ressources, la partie transport et la traçabilité. Le groupe Schiever et Acteos se sont engagés à publier les résultats chiffrés au deuxième trimestre 2008. « Nous sommes capables d'augmenter de 60% le nombre de références dans un espace donné, par exemple le magasin, en baissant le stock et les ruptures en linéaire, prédit Joseph Felfeli. Et si Schiever n'augmente pas ses références en magasin dans cette proportion, il diminue au moins ses stocks immobilisés... »
Jean-Bernard Gallois
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA