Marchés

Jouet : VTech rachète LeapFrog

|

Le groupe hongkongais de jouets VTech a annoncé le 5 février 2016 vouloir racheter le fabricant américain LeapFrog pour un montant d'environ 72 millions de dollars. Les deux entreprises sont en concurrence frontale sur les tablettes pour enfants et le premier âge notamment.

Le fabricant hongkongais VTech a annoncé le 5 février 2016 avoir racheté Leapfrog. Les deux groupes étaient notamment concurrents sur les tablettes et les jouets premier-âge.
Le fabricant hongkongais VTech a annoncé le 5 février 2016 avoir racheté Leapfrog. Les deux groupes étaient notamment concurrents sur les tablettes et les jouets premier-âge.© Leapfrog / VTech

Une journée riche en rebondissements pour les acteurs du jouet... Après la rumeur d'un rapprochement entre les deux géants Hasbro et Mattel, c'est au tour de deux autres concurrents frontaux, VTech et LeapFrog, d'être sous les feux des projecteurs. Et cette fois, c'est officiel et confirmé : VTech rachète LeapFrog ! 

Une transaction de 72 millions de dollars

VTech veut donc acquérir 100% du capital de LeapFrog pour un montant de 72 millions de dollars. Le rachat sera effectif en mars prochain. "Nous sommes enchantés que la marque LeapFrog rejoigne VTech, associant ainsi deux des grands noms du jouet éducatif et du divertissement, a déclaré Allan Wong, président de VTech. De son côté, Bill Chiasson, président de LeapFrog se réjouit de "cette formidable opportunité pour les salariés, consommateurs et actionnaires" du groupe américain. 

Cependant, reste à savoir comment, concrètement cette fusion prendra forme... en particulier au niveau des gammes de produits. "VTech est largement leader, du moins en France, sur la tablette enfant. Très loin devant LeapFrog, également dépassé sur le jouet premier-âge où VTech est en tête devant Fisher-Price", rappelle un distributeur. 

Deux marques ou une seule

En perte de vitesse ces dernières années, LeapFrog avait d'ailleurs récemment décidé de fermer sa filiale française et de confier la distribution de ses produits à Lansay, qui s'occupe de la diffusion des produits à la marque verte depuis début janvier 2016. "Hormis peut-être sur les marchés anglo-saxons, VTech n'a que peu d'intérêt à conserver la marque LeapFrog", estime Christian Taillard, consultant dans le jouet. 

En termes de produits cependant, si les deux entreprises proposent sur de nombreuses catégories des gammes similaires, "VTech pourrait profiter de quelques spécificités de LeapFrog comme son stylo interactif ou sa mappemonde. Pour les autres catégories, ce rachat paraît plutôt une acquisition stratégique : reprendre un challenger qui était presque un "me-too"", commente un autre distributeur spécialiste. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA