Juin 2015 : la consommation alimentaire reste stable (tous les chiffres de Nielsen)

|

Avec seulement +0,1% de croissance, les ventes en hypers, supermarchés, hard-discount et drives en juin 2015 sont quasiment stables. Après un mois de mai pourtant encourageant (+1,4%). A noter un bon mois pour le drive.   

La croissance s’explique uniquement par l’effet prix (+0,5%)
La croissance s’explique uniquement par l’effet prix (+0,5%) © TL_Studio.jpg

Selon le document Nielsen Trends, sur la période dite P6 (arrêtée au 14 juin 2015), le PGC+FLS est en légère croissance de +0,1% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1,1% en cumul à date). Cette croissance s’explique uniquement par l’effet prix (+0,5%) portée exclusivement par la prémiumisation (+2,1%).  Les grands hypermarchés (HM+) réalisent 31% des gains valeur à P06 et 59% des gains valeur en cumul à date. Le Drive réalise 65% des gains valeur à P06. Le frais non laitier est le 1er rayon contributeur aux gains valeur de la période (Contrib: 77,6%; évol val: +3,0%), a contrario, la crèmerie est le rayon le plus en recul sur la période (-2,1%). Les marques fabricants progressent de +1,4% à P06 (-2,4% pour les MDD).

QUELLE ÉVOLUTION DU PGC+FLS EN HMSMHD+DRIVE ?

 

QUELLE DÉCOMPOSITION DE LA CROISSANCE ?

 

 

QUELLE EST LA DYNAMIQUE DES CIRCUITS ?

 

 

 

 

QUEL EST LE CHIFFRE D’AFFAIRES DES CLICK & DRIVE ?

 

QUELLE EST LA DYNAMIQUE DES RÉGIONS?

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter