Kering lance Balsamik, une marque de mode en ligne proposant du semi sur-mesure

|

Après la "fast fashion", voici la "morpho-mode" ! La signification de ce nouveau concept ? Il s'agit de vêtements qui s'adaptent aux différentes morphologies des femmes avec, pour chaque modèle, deux largeurs de hanche, deux tailles d'épaule et deux profondeurs de bonnet... Du sur-mesure, ou presque, sur internet.

Kering lance Balsamik, une nouvelle marque de textile en ligne
Kering lance Balsamik, une nouvelle marque de textile en ligne

Fini de se sentir boudinée dans ses vêtements ! Avec sa nouvelle marque en ligne Balsamik, Kering innove dans la mode avec un concept de vêtements pouvant s'adapter à la morphologie de chacune de ses clientes : tous ses modèles sont proposés avec deux tailles de hanche, d'épaule et de bonnet. Un concept original avec lequel le groupe entend rebondir sur le créneau de la mode en ligne et qui cible, une fois n'est pas coutume, les quadragénaires et plus. De quoi rompre avec le "jeunisme" traditionnel de la mode.

Les Quinq'ados
Pour sa nouvelle marque de e-commerce textile, pré-lancée en octobre dernier, le groupe Kering a opté pour un ton résolument décalé avec une campagne en plusieurs temps, orchestrée par l'agence La Famille. Première étape : créer le débat autour des "oubliées de la mode", étude Ipsos à l'appui. Le constat est sans appel : "Plus de la moitié des femmes de plus de 40 ans aiment la mode mais elles ont l'impression que la mode ne les aime plus", résume Jospeh Lefebvre, fondateur de l'agence La Famille. Pourtant, ces "quinq'ados" disposent non seulement d'un pouvoir d'achat intéressant, mais elles sont aussi très connectées et ont envies de liberté et de séduction. "Or, elles ont aujourd'hui l'impression de vivre, vestimentairement parlant, dans la dictature du 36-38", poursuit Joseph Lefebvre.

Lettre ouverte à la mode
Pour enfoncer le clou, l'agence lance une campagne de publicité en presse avec une "Lettre ouverte à la mode" diffusée notamment dans Elle, Marie-Claire, Stylist et sur le net. Des displays vidéo sont également affichés sur le web relayant les principaux motifs d'insatisfaction des femmes, comme la fameuse vendeuse qui vous assure que le chemisier, prêt à craquer, vous va bien.

Une campagne télévisée
Nouvelle étape depuis ce dimanche 19 janvier avec la sortie d'une grande campagne de publicité en télévision avec, entre autres, un spot de 30 secondes relatant les aventures vestimentaires de trois amies, sur un mode proche de l'esprit de la série télévisée Sex and the City. La campagne sera visible jusqu'en février et déjà d'autres vagues sont prévues. De quoi faire monter la sauce Balsamik !

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message