Kesa dans le rouge avant la cession de sa filiale Comet

|

Le groupe Kesa Electricals a annoncé avoir enregistré une perte nette semestrielle de 197 millions d'euros (contre un bénéfice de 19,6 millions d'euros un an auparavant). Cette perte est essentiellement due à des charges exceptionnelles pour dépréciation d'actifs de son enseigne britannique Comet, dont Kesa a récemment annoncé la vente pour un montant symbolique et dont la cession est prévue en février prochain. Le chiffre d'affaires du groupe a également baissé de 7,9% sur le premier semestre, à 2,57 milliards d'euros.
Si sa filiale française Darty voit aussi ses ventes diminuer (-2,4%), l'enseigne a cependant bien résisté, avec un résultat d'exploitation positif de 43,5 millions d'euros, avec notamment un bon développement des ventes en ligne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message