Kiabi se lance sur la location de vêtements pour tous [Exclu LSA]

Après avoir arrêté son test de location sur les vêtements de grossesse, Kiabi démarre une nouvelle expérience dans la location, cette fois dans trois magasins : Noyelles-Godault, le Pontet à Avignon, fin septembre, et Bègles, près de Bordeaux, en octobre. Quatre formules sont proposées, de 19 à 49 euros par mois, selon le nombre de pièces. 

Partager
Kiabi se lance sur la location de vêtements pour tous [Exclu LSA]
Kiabi s'apprête à déployer dans deux autres magasins un test sur la location de vêtements pour toute la famille.

Il ne faut pas forcément vendre des produits haut de gamme pour se lancer sur la location de vêtements. Jusqu'ici réservée à des marques comme Maje ou Sandro qui proposent à la location une robe pour un soir ou pour une fête, voilà une enseigne de mass-market, Kiabi, qui s'y lance. Le deuxième plus gros vendeur de vêtements en France, avec deux milliards d'euros de chiffre d'affaires par an, s'y était déjà essayé l'an dernier, mais pour les femmes enceintes, le temps d'un test de neuf mois. "Nous l'avons arrêté en début d'année pour l'étendre à toute notre offre, pour toute la famille, explique Adelaïde Vallée, qui s'occupe du projet au sein de l'enseigne. Nous voulons voir cette fois en quoi cela peut intéresser nos clients, combien de temps ils les gardent, dans quel état cela va revenir...". Du "test and learn" donc, comme on dit.

Quatre formules, cent abonnements

Cette location sera testée dans trois magasins choisis dans trois régions différentes : Noyelles-Godault (Pas-de-Calais) depuis mi-août, Le Pontet, près d'Avignon, fin septembre, et Bègles (Gironde), début octobre. Quatre formules sont proposées : de cinq articles pour 19 euros par mois, à 20 articles pour 49 euros, avec deux intermédiaires, 10 articles pour 29 euros et 15 pour 39 euros. Chaque magasin a une jauge limite : 100 abonnements pour chacun, pas plus, sachant qu'il faut gérer les retours. Tout le vestiaire est concerné, environ 98% de l'offre dans un magasin. "Nous avons voulu l'offre la plus flexible et la plus simple possible", précise Adelaïde Vallée. Exemple : un client qui loue 15 articles peut en rapporter 5 et changer de type d'abonnement. Pour l'instant, il ne peut pas garder le produit en revanche, en l'achetant. Pour l'instant aussi, l'enseigne, vendeur de grandes quantités de vêtements, ne sait pas ce qu'elle fera des retours, si elle les remettra dans le circuit de la seconde main, par exemple. Tout dépend de l'état. Au final, le but serait de centraliser et de mutualiser les produits repris pour les relouer, ou, à défaut, les vendre d'occasion, les donner à des associations, ou, au pire, les recycler. "L'intérêt pour nous est aussi de pouvoir gérer nous-mêmes la suite de la vie de nos produits". Et ce n'est pas le moindre des intérêts pour un secteur, l'habillement, qui produit autant. Le test est parti pour une durée d'un an.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

MICHAEL PAGE

Business Analyste H/F

MICHAEL PAGE - 24/09/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

INDIANA CAFE

INDIANA CAFE

Depuis plus de 30 ans Indiana café est la « brasserie américaine » !

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS