Kiabi soigne sa différenciation avec sa collection "I Want it by Kiabi"

|

Kiabi présentera, à compter du 2 septembre 2015, et ce chaque premier mercredi du mois, une offre baptisée I Want it by Kiabi, disponible à la vente, en édition limitée, quatre jours seulement.

Kiabi, dès septembre 2015, chaque premier mercredi du mois, proposera à la vente, pour quatre jours seulement, une offre en édition limitée.
Kiabi, dès septembre 2015, chaque premier mercredi du mois, proposera à la vente, pour quatre jours seulement, une offre en édition limitée.

Six pièces exclusives chaque premier mercredi du mois. Quatre jours pour en profiter, et pas un de plus. On appelle cela créer l’événement. Disons au moins l’animation. Kiabi, à compter du 2 septembre 2015, proposera dans ses 352 magasins de France, mais aussi en Espagne, en Italie et sur son site de vente en ligne, des collections exclusives en édition limitée, disponbiel quatre jours durant, à partir de chaque premier mercredi du mois.

"I Want it by Kiabi"

Baptisée « I want it by Kiabi », cette collection, inspirée des derniers défilés, proposera chaque mois trois looks complets et inédiats – six pièces – à moins de 50 euros. En septembre, pour le lancement de l’offre, l’esprit « glam androgyne », teinté de « notes folk » sera à l’honneur.

Une manière, pour Kiabi, d’affirmer encore un peu plus ses spécificités, nées de ses gammes conçues par des équipes de stylistes « maison » : « Avec l’équipe du Trends Lab, notre bureau de style interne, nous avons décidé de pousser nos parti-pris, notre réactivité et encore davantage notre curseur mode », précise Alexandre Pesty, le directeur artistique de Kiabi.

Susciter l'envie

Pour « susciter l’envie et créer l’attente », comme le précise le communiqué du groupe nordiste, la sortie de chaque collection s’accompagnera d’un plan média avec, notamment, un partenariat avec le journal Stylist mais aussi un relais web. C’est ainsi que le site kiabi.com s’habillera pour l’occasion d’un chronomètre en page d’accueil, pour souligner le caractère éphémère – et événementiel - de l’offre.

La personnalisation de l'offre

« Ephémère » et « événement » : on a là, avec ces deux mots réunis, le signe que Kiabi, déjà premier vendeur de textile en France, a tout compris des bouleversements en cours dans le petit milieu du retail. « Nous visons une révolution commerciale, en cours depuis les années 1990, et que les mutations technologiques ne font aujourd’hui qu’amplifier et accélérer », analyse ainsi Philippe Moati, cofondateur de la société d’études et de conseils ObSoCo, prenant la parole à l’occasion de la présentation du futur Paris Retail Week, qui se déroulera en septembre 2015. « Le commerce passe d’une logique produits à une logique clients. C’est-à-dire qu’il est sorti – qu’il doit sortir – d’un traitement de masse pour aller vers un système de personnalisation complète. Cela demande, pour le commerçant, davantage de souplesse pour capter cette clientèle en attente de nouvelles attentions. Le plus important étant finalement non plus tant ce qu’on achète, mais ce que l’on vit en magasin : en cela, proposer des offres exclusives, qu’on sera sûr de ne pas retrouver ailleurs, apparaît comme une bonne solution. » Message visiblement bien compris du côté de Kiabi.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message