Kiabi vise les 100 magasins en l'an 2000

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une fois par an, à l'issue des assises clients Kiabi, le président Patrick Mulliez consent à ouvrir les vannes de la communication : « Cette année sera un cru mémorable, annonce-t-il d'emblée. Car nous fêtons nos 20 ans. Nous lancerons une grosse opération du 26 septembre à fin novembre, entre autres pour remercier nos clients de leur fidélité. » Kiabi profitera de ce temps fort pour réaffirmer sa raison d'être : « Rendre la mode accessible à tous en habillant toute la famille pour tous les moments de la vie. »

En 1997, les 85 magasins ont réalisé un CA de 4,2 milliards de francs, proche de celui de 1996, pour un résultat net de 50 millions. « Mais ce n'est pas suffisant », regrette Patrick Mulliez. Cette année, l'enseigne a dû revoir à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires. « En raison de la stagnation du premier semestre, nous devrions être plus près de 5% que de 10% », prévoit Stéphane Heyndrickx, le directeur général.

 

Des projets à l'étranger

Première grande surface spécialisée dans l'habillement avec 25,7% du marché, la chaîne espère franchir le cap des 100 unités autour de l'an 2000. Plusieurs ouvertures sont à l'étude : 2 en Espagne, 2 en Italie et quelques-unes en France. « Même si le monde entier nous semble séduisant, pas question de nous disperser, plaisante Patrick Mulliez. Nous n'irons ni en Allemagne ni en Grande-Bretagne. Nous préférons viser les pays qui ont besoin de s'équiper. »

En France, Kiabi a beaucoup évolué ces dernières années : implantation des magasins par cibles-univers, lancement des produits 4 étoiles ou encore création de nouveaux rayons (grandes tailles, puériculture, chaussures) et de nouveaux services. Pour 1998, la société s'est fixé plusieurs priorités. L'enseigne mettra notamment en oeuvre l'échange et le remboursement des articles sans limite de temps et sans ticket de caisse. Elle remboursera également deux fois la différence si le consommateur trouve moins cher ailleurs. Pour la quatrième année consécutive, Kiabi, qui consacre 5,21% de sa masse salariale à la formation, organisait ses assises clients. Considérées comme « un rendez-vous incontournable et essentiel de la vie de l'entreprise », elles sont à l'origine des changements et innovations. Et symbolisent la démarche du distributeur, qui se veut à l'écoute de ses clients.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1591

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA