Kindy en baisse de 1,6 % au premier semestre 2002/2003

|

BRÈVESLes ventes atteignent 27,9 millions € contre 28,4 au cours la même période de l'exercice précédent. Le fabricant de chaussettes enregistre également une perte nette de 2 millions € (contre un bénéfice de 0,06 M€), imputable notamment aux charges exception

Dans un communiqué, l'entreprise estime que ces restructurations sont aujourd'hui achevées - les effectifs ont été ramenées à 470, contre 566 auparavant). Elle annonce par ailleurs que la dette court et moyen terme (7,9 M€) devrait être rééchelonnée sur huit ans et que les organismes publics lui ont accordé un moratoire sur 45 mois pour le règlement des dettes fiscales et sociales (2,9 M€). Kindy prévoit une amélioration de son résultat opérationnel au second semestre, déjà en nette hausse au cours du premier semestre, suite à deux années de réduction des coûts « drastique ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter