Kingfisher annonce la fermeture de 60 magasins B&Q au Royaume-Uni et en Irlande

|

Kingfisher, le groupe britannique de bricolage, a dévoilé ce mardi 31 mars un plan stratégique comprenant la fermeture de 60 magasins au Royaume-Uni et en Irlande dans les deux ans à venir. Une annonce qui intervient quelques jours après avoir renoncé au rachat de Mr Bricolage.   

Ces 60 fermetures de magasins B&Q ont été annoncées par Véronique Laury, nouvelle directrice générale de Kingfisher
Ces 60 fermetures de magasins B&Q ont été annoncées par Véronique Laury, nouvelle directrice générale de Kingfisher

Ce plan qui prévoit la fermeture de 60 magasins Kingfisher au Royaume-Uni et en Irlande a été présenté ce mardi 25 mars par la directrice générale Véronique Laury, ex-directrice de Castorama France, qui vient de prendre les rênes du groupe britannique de magasins de bricolage. "Kingfisher dit depuis un moment que B&Q (sa principale marque de magasins de bricolage au Royaume-Uni et en Irlande) pourrait répondre aux besoins des clients avec moins de magasins et que certains magasins pourraient être plus petits", a expliqué le groupe dans un communiqué.  

Un coût de 480 millions d'euros

Les 60 magasins B&Q seront fermés dans les deux à venir, ce qui lui coûtera 350 millions de livres (480 millions d'euros). A cela devrait s'ajouter la fermeture aussi d'un petit nombre de magasins déficitaires en Europe. "Il est évident pour moi que nous devons nous organiser très différemment pour épanouir notre potentiel", a souligné Véronique Laury, citée dans le communiqué. "Cela impliquera de fondre ce qui est aujourd'hui une série d'affaires gérées de façon différente en une entreprise unique, unifiée, où le consommateur sera prioritaire", a-t-elle ajouté.

 

 


 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter