Kingfisher crée une seule division pour la France

|

Sur fond de performances 2007 décevantes, le leader européen des articles de bricolage a annoncé ce matin la création de trois divisions géographiques. La France sera coiffée par Philippe Tible, actuel directeur général de Castorama France (photo).

Philippe Tible

Le groupe britannique de distribution de bricolage (enseignes B&Q au Royaume-Uni, Castorama et Brico Dépôt en France) rompt avec des années de distribution décentralisée.

Kingfisher a en effet annoncé ce matin, à l'occasion de publication de ses résultats annuels, son intention de recentraliser le management du groupe au travers de la création de trois divisions : une division britannique et une division internationale, dont les responsables restent à nommer, ainsi qu'une division France, sous la houlette de Philippe Tible, actuel directeur général de Castorama France. Ce dernier aura donc autorité sur Castorama France et sur Brico Dépôt.

Selon Ian Cheshire, le tout nouveau patron de Kingfisher qui remplace Gerry Murphy, cette nouvelle organisation- sous le nom de « Retail Board » - devra permettre de mieux contrôler les coûts mais aussi les niveaux d'investissements dans chacune des filiales.

Cette annonce intervient alors que Kingfisher a publié ce matin des résultats annuels décevants : le groupe britannique a réalisé un bénéfice imposable ajusté de 386 millions de livres sterling (491 millions d'euros) en baisse de 2,8 %, tandis que son bénéfice net a chuté de près de 20% à 274 millions de livres (349 millions d'euros).

Parallèlement, ses ventes annuelles ont progressé de 7,9% à 9,36 milliards de livres (12 milliards d'euros) et le bénéfice d'exploitation est ressorti à 498 millions de livres (634 millions d'euros), en baisse de 1,2%.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter