Kingfisher : départ surprise du DG France, Marc Ténart

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Marc Ténart, directeur général de Kingfisher France depuis 2017, quitte ses fonctions. Il va être remplacé par Christian Mazauric, jusqu'à présent à la tête de B&Q.

Marc Ténart quitte la direction générale de Kingfisher France.
Marc Ténart quitte la direction générale de Kingfisher France.

Marc Ténart, 50 ans, ne sera plus le directeur général de Kingfisher France à compter du 1er octobre 2018. Il sera remplacé à ce poste, qu’il occupait depuis moins de deux ans, par Christian Mazauric, directeur général de B&Q depuis l’été 2017.

Marc Ténart, présent dans le groupe Kingfisher depuis l’an 2000, s’en va pour "convenance personnelle". Patron de Castorama France dès 2014, il avait également pris les rênes de Brico Dépôt début 2017 pour endosser les fonctions, alors nouvelles au sein du groupe, de directeur général France. Sa feuille de route, alors ? Epauler Véronique Laury dans sa charge de redresser une entreprise en difficultés.

Une premier semestre 2018 difficile
Une sacrée gageure tant le mot « difficulté », chez Kingfisher s’écrit depuis quelques années avec un « s », étant d’ordres autant économiques que sociales, les deux étant bien évidemment souvent liées. Une mission plus que difficile dont, au vu des chiffres dont nous disposons, il est tentant d’apporter un constat d’échec. Selon nos informations, en effet, les ventes de Kingfisher en France auraient reculé de 2,4% au premier semestre 2018, quand la moyenne du marché du bricolage, elle, se situe plutôt à -0,1%. Rien de bien faramineux, donc. Et si Brico Dépôt se débrouille plutôt bien, avec un chiffre d’affaires en hausse de 1,7% au premier semestre, ce n’est pas le cas de Castorama, qui continuerait sa dégringolade, avec un recul de 5,8%.
Marc Ténart, qui, probablement, ne voudrait pas se voir imputer seul ces mauvais résultats, quitte donc le navire Kingfisher. Il serait, selon nos sources, en désaccord avec la stratégie menée avec des erreurs commises, tant sur les plans du prix que de l’offre, et même de la supply chain avec, récemment, des problèmes de stocks qui sont venus compliquer encore davantage la situation.

Un site internet qui nuit aux magasins
Parmi les « irritants », comme on dit dans le métier, il y aurait également un grave problème avec le nouveau site de Castorama, récemment mis en ligne. Depuis le début de l’année, la fréquentation du site aurait reculé, selon un observateur, de 25%, ce qui entraînerait une réaction en chaîne néfaste. L’ennui ne serait pas tant dans l’e-commerce, très faible chez Castorama, mais cette piètre qualité du site aurait des conséquences directes sur le trafic en magasins.
Dans ces conditions, Christian Mazauric, qui le remplace, aura fort à faire. Mais l’homme est rompu au fonctionnement interne du groupe Kingfisher, auquel il appartient depuis 2001. Après six années passées chez Marks & Spencer entre 1995et 2001 comme contrôleur de gestion, il est devenu directeur financier de Castorama en 2001, puis de B&Q en 2012. Il a ensuite été directeur général de Brico Dépôt en Roumanie, entre 2015 et 2017 avant, l’année dernière, de prendre la direction générale de B&Q au Royaume-Uni et en Irlande.

La réaction de Véronique Laury

Réagissant dans un communiqué, Véronique Laury, PDG de Kingfisher, déclare tenir « à remercier Marc Ténart pour son professionnalisme et son engagement ». Elle apporte également toute sa confiance à Christian Mazauric pour continuer à déployer la stratégie One Kingfisher en France : « Il partage les valeurs de Kingfisher et connaît bien le marché français. Nous pouvons compter sur ses qualités humaines et sa grande expérience de l’entreprise pour mettre en œuvre les projets nous permettant de rendre l’amélioration de la maison accessible à tous les Français », explique-t-elle.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA