Kingfisher en ordre de bataille face à un ralentissement du marché

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Publié ce matin, le bénéfice semestriel du groupe de bricolage est affecté par les taux de change. Son résultat avant impôts s'inscrit en baisse de 2,3%. Mais ses ventes, à périmètre comparable, ont progressé. Véronique Laury, qui a pris les rênes de Kingfisher en début d'année, imprime sa marque avec son plan "One Kingfisher". 

Aux commandes depuis sept mois, Véronique Laury imprime sa marque.
Aux commandes depuis sept mois, Véronique Laury imprime sa marque.© © Moura / Alpaca / Andia

"One Kingfisher" : en un mot, tout est dit. Véronique Laury, la nouvelle pdg du numéro un européen du bricolage, Kingfisher, avait tracé sa ligne de route lors de son arrivée en janvier dernier. "One Kingfisher", ce qui se traduit par un programme de marques communes aux différentes enseignes, avec, à la clé, des économies à l'échelle du groupe. Une autre femme, a été recrutée par Véronique Laury, pour mener à bien ce chantier. Il s'agit d'Arja Taaveniku, arrivée en mai au poste de directeur de l'approvisionnement et ancienne d'Ikea

Kingfisher, Ikea du bricolage?

De là à en déduire que Kingfisher a pour ambition de devenir le "Ikea du bricolage", il n'y a qu'un pas. "Il est évident que nous devons nous organiser très différemment pour atteindre notre potentiel, soulignait récemment Véronique Laury.Cela impliquera de fondre ce qui est aujourd'hui une série d'affaires gérées de façon différente en une entreprise unique, unifiée, où le consommateur sera prioritaire".

Screwfix en pleine expansion

A la lecture des résultats du premier semestre clos le 1er août, la patronne s'est félicitée des "progrès dus au plan One". Dans les chiffres, cela se traduit par une progression du chiffre d'affaires sur les six premiers mois, de 2% à périmètre comparable. Avec un écart notable entre la France et le Royaume-Uni. Dans ce dernier, ainsi qu'en Irlande, les ventes affichent une hausse de 3,3% ; en France, il faut se contenter d'un maigre +0,3%, reflet, selon Kingfisher, du "bas niveau de confiance des ménages dans ces pays". Le résultat avant impôt a déçu les analystes avec un recul de 2,3%. L'enseigne pour les professionnels bénéficie de belles perpectives de croissance : Kingfisher envisage d'en ouvrir 200 de plus outre-Manche. Des perspectives pas si moroses sur un marché du bricolage morose (+0,7% en 2014).

Résultats semestriels de Kingfisher

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA