Kingfisher peine à trouver de la croissance

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les résultats du premier semestre 2006/2007 du propriétaire de Castorama, B&Q et Brico Dépôt sont tombés. L'année s'annonce difficile.

Certes, le chiffre d'affaires de Kingfisher a progressé de 6.6% sur la première période de son exercice 2006/2007 par rapport à celle de l'exercice précédent, pour s'établir à 6,43 milliards d'euros. Mais son bénéfice net est stable : 249 millions d'euros. Pire, si le périmètre d'activités du spécialiste du bricolage était resté stable alors son bénéfice d'exploitation serait en baisse de 29.3%. C'est dire les difficultés du marché. Notamment au royaume uni, où les ventes de B&Q ont régressé de 5.5%. Heureusement que les affaires se portent mieux dans l'hexagone. Castorama affiche une croissance de 2% tandis que Brico Dépôt progresse de 0.6%. Enfin Kingfisher perçoit les bénéfices de sa politique d'internationalisation, puisqu'en Europe et en Asie, ses ventes progressent de 10% .
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA