Kingfisher signe un exercice 2015 en légère hausse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Annoncé ce mecredi 23 mars 2016, le bénéfice opérationnel de Kingfisher augmente de 0,7% pour des ventes en recul de 2,6%.  L’offre unique prônée par Véronique Laury, qui dirige le groupe britannique, commence à débarquer en magasins.

Parmi les quatre enseignes de Kingfisher, Castorama, ici à Antibes. Les ventes en France ont crû de 1,2% en 2015.
Parmi les quatre enseignes de Kingfisher, Castorama, ici à Antibes. Les ventes en France ont crû de 1,2% en 2015.© photos : MARIE LANDAIS/ Castorama

"Une très bonne année, soutenue par l’activité en Grande-Bretagne et en Pologne." C’est ainsi que Véronique Laury, à la tête de Kingfisher depuis un peu plus d’un an, a salué la publication des résultats annuels. Au global, les ventes s’affichent pourtant en baisse, de 2,6%, à 13 milliards d’euros, pour l’année 2015. Le bénéfice opérationnel augmente, lui, de 0,7%, à 945 millions d’euros. Ce n’est pas la France qui contribue à cette performance (-1,6%), mais bel et bien la Grande-Bretagne et l’Irlande (+18%).

"One Kingfisher" en route
La maison-mère de Castorama et de Brico Dépôt en France a commencé à mettre en œuvre le plan "One Kingfisher" visant à simplifier l’offre... et à générer plus de 600 millions d'euros de bénéfices à partir de la cinquième année. In fine, il s’agit de passer d’un pilotage décentralisé qui utilisait peu la taille du groupe (1200 magasins) à une offre unifiée. Exemple : pour les ampoules, on passerait de 4500 à 250 références et de 55 fournisseurs à 6 ou 7. Cette offre simplifiée commence à arriver en magasins ce mois-ci.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA