Kingfisher unifie ses achats

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le plan "One Kingfisher" entre dans sa phase concrète. Les neuf centrales d'achat par pays laissent la place à une seule centrale d'achat. Et Jean-Paul Constant, l'un des piliers historiques de Decathlon, arrive comme patron des ventes et des opérations.

La seule femme française à la tête d'un groupe côté à la City poursuit son plan d'unification de Kingfisher.
La seule femme française à la tête d'un groupe côté à la City poursuit son plan d'unification de Kingfisher.© © lætitia duarte

Ce n’est que la suite logique du plan « One Kingfisher » dévoilé par Véronique Laury en janvier. Pour bâtir une offre commune aux quatre enseignes du groupe de bricolage (Castorama, Brico Dépôt, Screwfix et B&Q), la patronne de Kingfisher a annoncé que les neuf centrales d’achat par pays allaient être réunies en une seule. Après le départ d’Alexandre Falck de la direction générale de Brico dépôt et de Christophe Mistou des achats, Véronique Laury vient de recruter Jean-Paul Constant, le fondateur de la marque de randonnée Quechua et qui chapeautait Decathlon en Grande-Bretagne.

De Decathlon à Kingfisher

Même si la Grande-Bretagne n’a jamais été un marché stratégique pour Decathlon qui n’y a que 19 magasins, la venue de ce transfuge a tout son sens. En effet, l’objectif de Véronique Laury est de faire de Kingfisher une marque globale sur l’aménagement de la maison, tout comme Decathlon dans l’univers du sport. « Je n’emploie plus le mot « groupe », qui signifie collection. Je parle d’une entreprise, « one company ». Le langage a un sens, et les mots sont importants. Notre défi, c’est d’avancer vers une plus grande homogénéité, de trouver les modalités de notre unité, de développer une approche commune. Nous allons nous servir de notre taille pour développer une offre commune et offrir quelque chose de différent aux consommateurs. Et cela passe notamment par une organisation unifiée pour les achats et le sourcing », déclarait Véronique Laury à LSA en novembre dernier. Dont acte, avec notamment la suppression des centrales d’achat par pays et l’arrivée de Jean-Paul Constant comme patron des ventes et des opérations cet été.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA