Kiria, le pionnier du « bien-être actif »

Kiria veut offrir à des consommateurs, de plus en plus préoccupés par leur santé, une panoplie complète d'informations et de produits dédiés au bien-être. Pour l'instant, l'information prédomine, mais l'enseigne compte développer rapidement une offre originale allant des bébés aux seniors.

Ouvert boulevard Saint-Germain, à Paris, au début de l'été, Kiria (madame en grec) s'autodéfinit comme « Le premier espace santé 100 % bien-être ». Le magasin ne vend pourtant ni compléments alimentaires, ni crèmes cosmétiques, ni produits bio, ni médicaments. Mais on y trouve des accessoires de massage, des bracelets anti-asthme, un siège massant, des préservatifs qui s'enfilent systématiquement à l'endroit Et beaucoup de livres, car Kiria se veut également un lieu d'information.

Mais sur quoi et pour qui au juste ? « Nous ciblons toutes les personnes qui sont en quête de bien-être et particulièrement celles qui sont prêtes à se prendre en charge pour gérer individuellement leur santé. Notre objectif est de leur vendre les meilleurs produits et de satisfaire leur curiosité », explique Frédéric Bizard, PDG et créateur de Kiria.

Vaste programme. Le concept est certes séduisant mais il s'avère un peu flou une fois transposé sur le lieu de vente. Ce qui est peut-être dû à la multiplicité des cibles (seniors, étudiants, femmes enceintes, enfants, hommes actifs, etc.) et de l'offre potentielle, la santé étant devenue une préoccupation centrale. Ainsi, les jouets et des produits de petite puériculture y côtoient des articles de prévention des accidents domestiques pour personnes âgées et des ouvrages de vulgarisation médicale font face à des livres pour tout-petits. Pour l'instant, l'offre est constituée à 70 % de livres et à 30 % de produits, la proportion devrait s'inverser rapidement.

Organisation en trois pôles

Le magasin, conçu par l'agence de design Absolu Media, est composé de trois pôles, actualité, web et forum, eux-mêmes divisés en plusieurs zones (médecine, enfants, information aux professionnels de l'éducation ). Au coeur de l'espace consacré à l'actualité est installée une centrale de réservations de thalassothérapie et de balnéothérapie. À l'étage, une vaste salle est réservée aux ateliers et aux conférences qui ont lieu une fois par semaine. L'éclectisme est de mise dans les thèmes abordés, qui vont des problèmes psychologiques (la peur en avion) ou médicaux (l'arthrose), aux bonnes résolutions de la rentrée (refaire du sport ). À terme, l'étage pourrait également abriter des cabines de massage. Désormais, un passant dans la rue n'hésitera pas à se payer un moment de détente express.

Développer sa marque propre

« Le marché de la santé active est mûr mais il lui manque des marques », remarque Frédéric Bizard, qui verrait bien son concept devenir le Nature & découvertes ou le Décathlon de son secteur. Il lui faudrait pour cela développer sa propre marque au lieu de travailler en sourcing, comme le font les trois acheteurs, une pédopsychiatre, un acheteur livres et multimédia et une spécialiste des produits de prévention, dont les sélections sont validées par un comité scientifique non rémunéré, composé de professionnels de la santé.

La création d'une marque propre pourrait, en fait, voir le jour sous forme de prestations d'assurance vie et santé, que Kiria négocie avec des sociétés d'assurance, ou d'édition de livres dédiés au bien-être. Une marque d'enseigne ne pourra qu'améliorer la visibilité et rendre le concept de Kiria plus explicite.

En attendant, l'enseigne compte sur ses partenariats avec les professionnels de santé tels les médecins en ville, les pharmaciens et les centres antidouleur hospitaliers et sur son site web, Kiria.com. Et occupe le terrain. D'ici à 2005, elle compte ouvrir neuf points de vente en France. Pour y faire face, une deuxième levée de fonds est en cours. La première était composée d'investisseurs privés, dont Didier Pinault-Valenciennes.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1737

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres