Klépierre confirme ses discutions avec Carrefour pour lui céder des galeries

|

Aucun accord n’a encore été conclu entre les deux groupes.

KLEPIERRE

Dans un communiqué d’un extrême laconisme la foncière Klépierre informe que "des discussions sont en cours avec le groupe Carrefour en vue de l’éventuelle cession à ce dernier d’un portefeuille de galeries commerciales, mais précise qu’aucun accord n’a été conclu à ce stade entre les deux groupes". Et de conclure cet exercice de concision par l’avis "la société fera une nouvelle communication au marché en temps voulu si une évolution significative des discussions le justifie. Si un accord intervenait, les éléments précis de la transaction seraient alors communiqués".

Retour vers le futur

Voilà qui constituerait, en quelque sorte et pour partie, un retour des galeries à leur "expéditeur"! En effet, en des temps où les galeries étaient considérées comme des actifs périphériques, comme une catégorie d’immobilier à laisser aux mains "d’investisseurs dont c’est le coeur de métier de savoir les gérer", Carrefour, s’était délesté, en 2001, de pas moins de 110 galeries commerciales auprès de la foncière Klépierre. Galeries évidemment restée attachées à des locomotives Carrefour….
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter