Klépierre et Corio vont créer un nouveau leader européen des centres commerciaux en fusionnant leurs actifs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les deux foncières, la française Klépierre, et la néerlandaise Corio, ont annoncé le 29 juillet dernier être parvenues à un accord visant à fusionner leur patrimoine. Soit un portefeuille d’une valeur brute de plus de 21 milliards d’euros comprenant 182 centres commerciaux « réparti dans les régions stratégiques clés d’Europe continentale ». Cette opération prendra la forme d’un échange de titres. Les partenaires annoncent ainsi créer le leader « pure play » des centres commerciaux en Europe. L’opération a été approuvée à l’unanimité par le Directoire et le Conseil de Surveillance de Klépierre et de Corio.

Laurent Morel, Président du Directoire de Klépierre annonce la naissance du leader ‘‘pure play’’ des centres commerciaux en Europe, avec une présence inégalée en Europe continentale.
Laurent Morel, Président du Directoire de Klépierre annonce la naissance du leader ‘‘pure play’’ des centres commerciaux en Europe, avec une présence inégalée en Europe continentale.

Une fois l’opération finalisée, le portefeuille combiné comprendra 182 centres commerciaux réparti dans 16 pays d’Europe, pour une valeur d’actif brute pro forma de plus de 21 milliards d’euros, et un revenu locatif net de plus de 1,21 milliards d’euros. «Par cette transaction, Klépierre s’implantera solidement dans trois nouveaux pays : les Pays-Bas, l’Allemagne et la Turquie, commente le communiqué conjoint des partenaires. Et la société renforcera ses positions en France, en Italie et dans la Péninsule ibérique. Les actifs de Corio dans ces régions se situent essentiellement dans des centres urbains dynamiques (Grenoble, Marseille, Amsterdam, Istanbul) et à fort pouvoir d’achat (Rome, Turin, Rotterdam, Utrecht, Madrid, Berlin).

Des actifs déjà sélectionnés

Depuis 2012, Klépierre a « démontré sa discipline en gestion de capital» à travers la cession de 3,6 milliards d’euros d’actifs non stratégiques. Corio a, de son côté, opéré une stratégie de recentrage sur des centres commerciaux leaders dans leur zone de chalandise, de sorte que «la plupart des actifs acquis bénéficieront de la même dynamique et des mêmes avantages compétitifs que ceux de Klépierre ». Le néerlandais apporte ainsi un portefeuille de 57 sites.

Echange d’actions

Simon Property Group et BNP Paribas, les principaux actionnaires de Klépierre, ainsi que APG, premier actionnaire de Corio, apportent leur entier soutien à la transaction proposée. APG s’est d’ores et déjà engagé irrévocablement à apporter sa participation de 30,6% dans Corio à Klépierre. Cette opération prendra la forme d’une offre publique d’échange amicale initiée par Klépierre, qui portera sur 100 % des actions ordinaires de Corio. Les actionnaires de Corio se verront remettre 1,14 action ordinaire de Klépierre pour chaque action ordinaire Corio détenue.

Une envergure paneuropéenne

Laurent Morel, Président du Directoire de Klépierre déclare «l’opération que nous présentons aujourd’hui donnera naissance au leader « pure play » des centres commerciaux en Europe, avec une présence inégalée en Europe continentale, un portefeuille cohérent de centres commerciaux de premier plan et une équipe de professionnels expérimentés, dotés d’une connaissance approfondie des marchés régionaux et globaux du secteur de l’immobilier commercial. Nous serons idéalement placés pour accélérer le repositionnement de nos portefeuilles et saisir ainsi de nouvelles opportunités de développement. C’est pour nous une opportunité unique d’impulser des changements majeurs dans le secteur de l’immobilier commercial au bénéfice de nos clients, de nos collaborateurs et de nos actionnaires. ». Tandis que Gerard Groener, Président du Directoire de Corio se réjouit «de pouvoir créer une société paneuropéenne ‘‘pure play’’ dans le secteur de l’immobilier commercial. Les deux sociétés sont fermement convaincues que l’opération proposée sera bénéfique à l’ensemble des parties. La taille est devenue un facteur de plus en plus décisif dans le marché de l’immobilier commercial, afin de garantir des rendements attractifs long terme pour les actionnaires, et de bénéficier d’un avantage compétitif pour l’acquisition des centres commerciaux les plus performants. ». David Simon, président du Conseil de Surveillance de Klépierre, conservera la présidence du groupe combiné. La finalisation de l’opération est prévue pour le premier trimestre 2015.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA