Klépierre et Icade annoncent une progression du Millénaire en réponse à l’annonce de la fermeture de la Fnac

|

Klépierre et Icade, les concepteurs et gestionnaires du centre annoncent une fréquentation sur un rythme annuel de 6 millions de visiteurs, en croissance régulière. Le chiffre d’affaires de juin-juillet affichant une progression de près de 10% par rapport à la même période 2011.  

L’annonce par la Fnac, le 29 août, de son projet de fermeture du magasin d’Aubervilliers situé dans le centre commercial Le Millénaire, ne pouvait évidemment laisser indifférents les foncières conceptrices et gestionnaires du site ! Les (mauvaises) nouvelles vont si vite. «Le centre commercial Le Millénaire continue sa progression » clame en effet un communiqué conjoint de Klépierre et Icade, ce 30 août. «La fréquentation du Millénaire est sur un rythme annuel de 6 millions de visiteurs, en croissance régulière. Le chiffre d’affaires de juin-juillet démontre une forte progression, de près de 10% par rapport à la même période 2011 ». Qui, il faut le préciser, ne correspondait alors qu'à un laps d'à peine 2 mois d'ouverture.
Sur la même période, sont annoncées des performances en hausse pour toutes les enseignes phares : avec Zara à + 50%, H&M à +44%, Carrefour à + 10% et le secteur parfumerie-bijoux à +20%. «Avec des chiffres d’affaires au m2 dans les meilleurs standards de ces grandes enseignes, ces hausses démontrent que le centre continue à prendre sa place de pôle commercial dans ce quartier encore en développement » soulignent la synthèse.

Une situation de la Fnac à remettre en perspective

Les toutes prochaines arrivées du métro ligne 12 et du tramway T3, l’implantation de 5 000 nouveaux emplois à court terme (Véolia, Ministère de la Justice) devraient encore renforcer l’attractivité du centre.
Du coup «l’annonce paradoxale de la Fnac est à remettre en perspective avec la situation spécifique de l’enseigne et ses propres contraintes, déclare-t-on côté gestionnaire du centre. Le renouvellement de l’offre commerciale participe à la dynamique d’un centre commercial, particulièrement dans sa phase de croissance ». Reste que selon quelques rumeurs récurrentes, surtout du côté des petites enseignes, les résultats ne seraient pas au rendez-vous.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations