Knorr lance des soupes issues de l’agriculture durable

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le leader de la soupe liquide innove avec une vingtaine de nouveaux produits réalisées avec des ingrédients issus de l’agriculture durable.

Les soupes Knorr à base de légumes issus de l'agriculture raisonnée
Les soupes Knorr à base de légumes issus de l'agriculture raisonnée

Pour renforcer la perception autour de la qualité de ses produits et reprendre de l’avance sur ses concurrents sur un marché de la soupe liquide, en perte de vitesse, Knorr arrive avec une vingtaine de nouvelles références dont les ingrédients sont majoritairement issus de l’agriculture durable.

Un résultat qui est l’aboutissement d’une démarche engagée dès 2010. La filiale d’Unilever qui cherche alors à consolider ses positions décide de s’engager avec l’ensemble de ses partenaires (Darégal, Ardo…) sur l’approvisionnement durable des légumes et à termes de l’ensemble des matières premières qui entrent dans la composition de ses soupes. Avec une enveloppe de 1 million/an pour subventionner les investissements nécessaires à ce projet.

En 2012, il lance ses premières soupes avec des tomates issues de l’agriculture durable. « En 2014, nous arrivons avec un panier de 13 nouveaux composants issus de l’agriculture durable pour améliorer le goût des produits », indique son directeur marketing Julien Coeurdacier. Au total, 15 des principaux composants dont 14 légumes sont produits de façon durable et d’ici 2020 la totalité des ingrédients utilisés répondront aux 11 critères du code d’agriculture durable défini par Unilever. Une démarche qui est d’ores et déjà intégrée sur les nouveaux emballages et qui sera soutenue par une campagne télévisée début 2015.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA