Kodak dépose son bilan

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'ex-fleuron de la photographie mondiale, Kodak, a annoncé qu'il s'était placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, pour se restructurer. L'entreprise, qui dispose d'une facilité de crédit de 950 millions de dollars négociée auprès de la banque Citigroup, "pense qu'elle dispose de liquidités suffisantes pour opérer son activité dans le cadre du chapitre 11, et continuer à fournir produits et services à ses clients comme à l'ordinaire", a indiqué le groupe. Les filiales du groupe hors des Etats-Unis ne sont pas incluses dans la demande de placement sous le chapitre 11. Elles continueront à honorer normalement leurs engagements financiers, a assuré l'entreprise américaine. Désormais protégé de ses créanciers, Kodak va pouvoir se concentrer sur la vente de son riche portefeuille de brevets, régler de vieux contentieux et se concentrer sur ses activités les plus luctratives. L'objectif est de ressortir du processus de faillite avec une société plus rentable. Kodak espère voir son plan de restructuration approuvé de manière à revenir à une exploitation normale dans le courant de 2013. La société n'a cessé de décliner depuis qu'elle raté le cap du numérique au tournant du millénaire, alors même qu'elle était à l'origine de nombre des inventions à l'origine de ces nouvelles technologies. Depuis 2003, Kodak a fermé 13 usines et 130 laboratoires et supprimé 47 000 postes. Le PDG, Antonio Perez, n'a pas précisé pas l'impact sur l'emploi, alors que la société compte encore 18 000 salariés dans le monde.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA