Kodak est incertain sur son avenir

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'emblématique fabricant d'appareils photo Kodak, qui a annoncé avoir encore creusé ses pertes au troisième trimestre, a prévenu qu'il n'était pas sûr de pouvoir continuer à financer ses opérations sans vente de brevets ou émission de nouvelle dette. Kodak enregistre des pertes nettes depuis 2008 et a depuis "géré ses besoins de liquidités avec l'argent disponible, celui reçu des brevets de propriété intellectuelle, la vente d'actifs et d'activités et l'émission de dette", indique le groupe. La "capacité de la compagnie à continuer ses opérations" dans les douze prochains mois "dépend de sa aptitude à monétiser son portefeuille de brevets d'imagerie numérique à travers une vente ou des licences et/ou la mise en œuvre d'actions alternatives, qui pourraient aussi inclure l'émission de nouvelles dettes", ajoute-il. Le groupe précise envisager d’emprunter jusqu'à 500 millions de dollars supplémentaires. Mais Kodak "ne peut fournir d'assurance" sur sa capacité à réaliser ces projets et n'a toutefois souhaité donné aucun détail sur un éventuel calendrier. L'entreprise avait indiqué fin juillet qu'elle "explorait des alternatives stratégiques" concernant ses brevets d'imagerie numérique. Elle a par la suite engagé un cabinet d'avocats pour lui apporter des conseils sur une possible restructuration, en soulignant qu'elle n'avait pas l'intention de déposer le bilan. Kodak a enregistré au troisième trimestre une perte de 222 millions de dollars, contre une perte de 43 millions un an plus tôt. Son chiffre d'affaires a également reculé de 17%, à 1,46 milliard de dollars. Kodak a aussi abaissé des prévisions de recettes annuelles à une fourchette comprise entre 6,3 et 6,4 milliards de dollars contre 6,4 à 6,7 milliards auparavant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA