L’abonnement de Carrefour qui va permettre de baisser les prix de 15%!

|

Le 20 septembre, Carrefour va tester une offre d’abonnement donnant droit à une réduction de prix sur les MDD de l’enseigne.  

15% de réduction sur plus de 7 000 références!
15% de réduction sur plus de 7 000 références! © Marian Vejcik 123rf

A partir du 20 septembre 2021, Carrefour France lancera un service d’abonnement (comme annoncé sur le compte twitter @Dauvers70). Concrètement, selon les informations de LSA, dans ses 21 magasins de Rouen et des environs, Carrefour France, aussi bien pour ses hypermarchés, ses supermarchés, sa proximité ou ses drives, proposera une nouvelle offre de réduction à ses clients. Il s’agit d’un abonnement de 5,99 euros par mois (sans engagement sur la durée) qui donnera droit à 15% de réduction sur tous les produits à marques de l’enseigne (soit une vingtaine de marques). Quelque 7 000 références de produits de grande consommation (en dehors du frais traditionnel) seront ainsi concernées et sans engagement sur le montant du panier. En sachant que cette offre restera cumulable avec les autres promotions et primes de fidélité proposées par l’enseigne. Si le client est porteur de la carte Pass (14 euros par an), l’abonnement mensuel sera réduit à 4,83 euros. Selon l’enseigne, le bilan de ce test sera fait en fin d’année pour un possible déploiement national en 2022.

Rappelons qu’en 2019, Casino avait lancé Casino Max Extra pour profiter de -10% sur toutes les courses en illimité moyennant 10€ par mois. Et Monoprix vient de mettre en place un système d’abonnement mensuel similaire au principe de Casino Max Extra. Son nom: Monopflix. La promesse? Une réduction permanente de 10% sur l’alimentaire, l’entretien et l’hygiène. Et en début d’année 2021, Leader Price avant lancé le « Club Leader Price. Un site dédié proposant la livraison de plus de 800 produits Leader Price à domicile ou en point de retrait, avec une réduction de 10% pour les produits commandés régulièrement, dans une logique d’abonnement.

Autant de preuves que la stratégie de l’abonnement (principe vieux de plusieurs siècles avec la presse et qui est fortement monté en puissance avec le digital) gagne des marchés. De nouveaux acteurs arrivent avec de nouveaux usages: la location (de voitures, d’électroménager, de vêtements…), l’achat de consommables (alimentaires, cosmétiques, bureautiques…), les réparations, les box, les cartes VIP payantes… Sans oublier les abonnements qui consistent à substituer l'usage à la possession (automobile, électro-ménager,  bricolage, mode...). Résultat, tout ou presque se consomme par abonnement : l’emploi (LinkedIn), la mode (My Stylist Box…), l’alimentaire (Le Petit Ballon), la beauté (My Little Box… )… et même les relations humaines (Meetic... )

Pour la grande distribution, ce principe de l'abonnement est l'outil idéal pour doper ses volumes (et son chiffre d'affaires en cas de réussite) avec une récurrence des achats et un bon moyen de gagner de nouveaux clients intéressés et de fidéliser ses clients (créer de l'exclusivité et les empêcher d'aller voir ailleurs...).N'oublions pas qu'un abonné, dans une logique de rentabilité, a tendance à privilégier le service pour lequel il paye et à l’utiliser au maximum. Surtout lorsqu'on parle de plus en plus du retour de l'inflation, de la montée en puissance de la question du pouvoir d'achat et de l'arrivée de nouvelles enseignes de discount et même de hard-discount en France...  Sans oublier, à l'instar de Costco (plus de 160 000 porteurs de cartes en France), que l'abonnement permet de générer des recettes fixes pour les enseignes (une récurrence des revenus).

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter