Marchés

L’absorption des insecticides de Sara Lee par Johnson soumise à enquête approfondie

|

La Commission européenne vient d’exprimer ses « craintes » concernant les risques de concentration que représente l'acquisition par le groupe américain SC Johnson des activités « insecticides ménagers » de Sara Lee et a annoncé, jeudi 23 décembre, l'ouverture d'une enquête approfondie. « L’opération envisagée aurait pour effet de réunir deux grands fournisseurs d'insecticides ménagers présents en Europe, possédant des marques telles que Raid, Baygon, Catch, Vapona, Pyrel, Cruz Verde, Cucal et Bloom ». Or l'enquête initiale ouverte en septembre a fait apparaître que des problèmes de concurrence pourraient se poser en Espagne, en France, en République tchèque, en Belgique et en Grèce, où des chevauchements importants existent entre les activités des parties. « Leurs marques d'insecticides ménagers sont en concurrence étroite dans ces pays, où le retrait d'un concurrent important pourrait signifier une augmentation des prix et une réduction du choix pour les consommateurs » redoute la Commission européenne dont les craintes n’ont pas été apaisées par « les mesures correctives proposées par SC Johnson ». Avec cette procédure d’enquête approfondie, Bruxelles se donne un délai supplémentaire de 90 jours ouvrables (jusqu'au 12 mai 2011) pour prendre sa décision.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter