L'accessoire a du potentiel

· Le panel GFK dédié aux accessoires du radiotéléphone fait apparaître un marché en pleine croissance. · Une opportunité pour les hypers et les grands multispécialistes.

Etre soumis à un audit par un panel de distributeurs, c'est toujours une excellente nouvelle pour un marché. C'est, sinon un gage de maturité, en tout cas la preuve d'un certain potentiel de développement. Entraîné dans le sillage de la radiotéléphonie, le marché des accessoires (housses, batteries, câbles allume-cigares et autres kits mains libres) ne fait pas exception à la règle. Avec ce secteur d'activité, soumis à un audit par GFK depuis le mois d'août dernier, la distribution dispose d'un rayon promis à un bel avenir.

De fait, les toutes premières informations livrées par le panel font état d'un marché total dont le montant est légèrement inférieur à 600 millions de francs pour 1996 mais qui devrait avoisiner le milliard en 1997. « La croissance du parc de radiotéléphones compense largement la tendance à la baisse des prix constatée en ce moment », affirme Cyril Stern, analyste marketing chez GFK, qui a dénombré plus de 60 marques d'accessoires, sans compter les gammes signées par les fabricants de terminaux.

Un marché instable et atomisé

« Le marché est encore très instable et atomisé, composé d'acteurs producteurs et/ou importateurs de produits de qualité très inégale », remarque l'analyste en soulignant que plus de la moitié du marché échappe ainsi aux fabricants de terminaux (Motorola, Nokia, Ericsson, Philips ) au profit d'accessoiristes (Andrew, Hama, Ora, Omenex, Vivanco ).

A l'évidence, rares sont encore les fabricants de terminaux qui considèrent l'accessoire comme une priorité. Parmi les leaders, Ericsson est apparemment le seul a avoir communiqué sur le sujet de manière importante, tout en baissant ses prix pour mieux concurrencer les gammes des accessoiristes. Il est vrai que ces derniers sont beaucoup mieux placés pour s'adresser à l'ensemble du marché. En effet, à chaque terminal correspond une ligne d'accessoires. Les fabricants de terminaux ne se préoccupant que de leurs propres gammes, ils laissent en quelque sorte le champ libre aux accessoiristes en position de mieux couvrir le marché.

Quelques-uns parmi les plus importants sont ainsi en mesure de proposer un catalogue complet, d'autant plus intéressant pour un distributeur qu'il permettra de limiter considérablement le nombre de fournisseurs Autre atout souvent historique des accessoiristes, leur connaissance du monde de la distribution et de ses attentes, notamment en termes de merchandising. Des domaines dans lesquels les grands du terminal GSM ont encore, dans leur grande majorité, beaucoup à apprendre.

Les grandes marques à la traîne

Pour les grandes marques du GSM, difficile dans ces conditions d'espérer voir à court terme leurs gammes d'accessoires correctement mises en place par la grande distribution. A moins de faire comme Motorola en Angleterre, qui a engagé des négociations pour intégrer sa gamme au catalogue d'un grand accessoiriste.

Bien qu'insistant sur les risques liés à l'utilisation de mauvais accessoires (fonctionnement non optimal, voire détérioration du GSM), les constructeurs restent donc globalement à l'écart de ce marché, au moins dans la grande distribution.

En attendant une meilleure standardisation des GSM, gage d'une plus grande compatibilité entre les accessoires et les terminaux de différentes marques, certains grands noms du GSM semblent s'interroger sur la nécessité d'investir ce créneau, alors que les prix pratiqués sur ce marché sont déjà difficiles à supporter pour certains accessoiristes. En effet, la marge distributeur, traditionnellement forte dans le monde de l'accessoire (1 F HT acheté par la distribution équivaudrait en moyenne à une vente finale de 2,10 F TTC), conditionne la rentabilité de cette activité à la capacité des professionnels à gérer de gros volumes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1538

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message