L'accord sur l'emploi croule sous les amendements

|

LÉGISLATION - LOIS L'accord sur la sécurisation de l'emploi paraphé par trois syndicats et par le Medef est examiné cette semaine par l'Assemblée nationale.

Assemblée Nationale
Assemblée Nationale© AN 2008

Alors que les députés de gauche s'étaient engagés à ne pas déposer d'amendement, c'est le contraire qui se produit. Pas moins de 4.500 pour le Front de gauche et une cinquantaine pour le PS. "Nous cherchons à améliorer le texte, tout en acceptant la logique de l'accord, et en ne soumettant que des amendements acceptés par le gouvernement", a expliqué Thierry Mandon, député de l'Essonne, après avoir annoncé le dépôt en séance de la cinquantaine d'amendements.

L'aile gauche des socialistes cherche en particulier à renforcer le rôle de l'Etat pour "homologuer les accords de plans sociaux". Elle a aussi "musclé" le compte individuel de formation que l'accord prévoit pour chaque salarié.

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message