L'activité Brandt mise en vente

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que l'avenir de Moulinex se joue cette semaine, les administrateurs judiciaires mettent en vente la partie gros électroménager de l'ex-groupe Moulinex-Brandt.

Rassurées sur l'avenir de Moulinex, les banques ont réouvert des lignes de crédit à l'activité Brandt. Les usines ont progressivement redémarré. Seconde grande étape du dossier Moulinex-Brandt, la mise en vente du numéro un français du gros électroménager s'avère complexe. La cession à l'un des quatre majors européens - Electrolux, Bosch-Siemens, Whirlpool, Merloni - aurait les faveurs des dirigeants du groupe comme du gouvernement.

Séduisante, cette solution présenterait l'inconvénient majeur de placer ces industriels du gros électroménager, très présents en France, en position dominante sur l'un ou l'autre segment. La crainte d'une réaction négative de la Commission de Bruxelles, comme dans le dossier Legrand-Schneider, est vivace et pourrait faire reculer les géants du secteur. Electrolux, Whirlpool comme Merloni étudient pourtant le dossier et s'observent pour savoir qui se lancera le premier.

Toute bagarre pour la reprise de parts de marché en France mise à part, aucun ne semble empressé à reprendre des usines qui doublonnent avec leur propre outil. Les sites de production de lave-linge à chargement par le dessus à Lyon et d'appareils de cuisson à Orléans sont jugés très performants, d'autres le sont moins.

L'absence de marque européenne dans le portefeuille constitue un autre handicap dans le cadre d'une cession. Très fortes en France, des signatures comme Brandt, Vedette, De Dietrich ou Sauter ont des positions marginales hors de nos frontières. Polar, très bien placée en Pologne, est loin d'avoir terminé sa restructuration industrielle. Ces caractéristiques plaident en faveur de l'émergence de dossiers de reprise partielle. Quel que soit leur périmètre, ils devront être déposés avant le 9 novembre.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1741

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA