L’activité du commerce spécialisé s’améliore de 0,5% en mai 2017 (Procos)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Malgré une succession de ponts et une période électorale souvent peu favorable à la consommation, l’activité du commerce spécialisé s’est tout de même améliorée de 0,5% en mai 2017 (comparativement à mai 2016) selon le panel de la fédération du commerce spécialisé Procos. La périphérie – et plus spécifiquement ses centres commerciaux – profite de cette timide embellie.

Contrairement aux mois précédents, ce sont les sites de périphérie qui se montrent les plus dynamiques en mai 2017 (+ 0,9 %), particulièrement les moyennes surfaces (+ 1,2 %) (Photo Espaces Fenouillet à côté de Toulouse).
Contrairement aux mois précédents, ce sont les sites de périphérie qui se montrent les plus dynamiques en mai 2017 (+ 0,9 %), particulièrement les moyennes surfaces (+ 1,2 %) (Photo Espaces Fenouillet à côté de Toulouse).

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

L’embellie est loin d’être tonitruante. En effet, l’activité du commerce de détail spécialisé connaît une légère amélioration en mai à + 0,5 %. Soit un mois très sensiblement meilleur qu’avril 2017 (- 1,6 %) et que mai 2016 qui était très négatif (- 2,2 %). Ceci, selon le panel de la fédération du commerce spécialisé Procos, basé sur l’interrogation de 50 enseignes dans 50 pôles de références situés dans 15 agglomérations. En cumul 5 mois, l’activité reste en négatif (- 1,1 %).

La périphérie et les centres commerciaux se ressaisissent

Procos n’en salue pas moins cette performance. "Malgré une succession de ponts et une période électorale souvent peu favorable à la consommation, l’activité du commerce spécialisé a plutôt été dynamique sur ce mois. Après un début de mois poussif, la situation s’est améliorée". Contrairement aux mois précédents, ce sont les sites de périphérie qui se montrent les plus dynamiques (+ 0,9 %), particulièrement les moyennes surfaces (+ 1,2 %). Les centres commerciaux finissent également le mois en positif (+ 0,5 %), "bonne nouvelle, car ce n’était pas arrivé depuis plusieurs mois". L’activité de mai en centre-ville a été plus décevante. Elle se termine à situation étale, voir même légèrement en négatif (- 0,1 %) dans les centres commerciaux de centre-ville. Sachant que "certaines rues, notamment les Champs-Elysées à Paris, ont subi les conséquences de l’attentat du 20 avril ".

En attendant juin

Les activités les plus dynamiques ont été l’alimentaire spécialisé, le secteur de la chaussure, l’hygiène-beauté-forme. En périphérie, l’équipement de la personne, les services automobiles, le sport ainsi que le meuble ont été particulièrement performants. Et Procos de conclure "souhaitons que l’activité de juin soit meilleure grâce à une météo favorable et ceci malgré une semaine de décalage de soldes par rapport à 2016".

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA