L’activité du commerce spécialisé se ressaisit à + 1,7 % en septembre, selon Procos

|

Le panel Procos (fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé) pointe un ressaisissement d’activité pour le mois de septembre à + 1,7 % (par rapport à septembre 2011, à périmètre comparable), selon son enquête mensuelle auprès de 50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations.

« Cette hausse se réfère à un historique défavorable : le mois de septembre 2011 avait fini à – 4,8 %, tempère le communiqué. Elle s’explique par un report d’achats du mois d’août sur la rentrée ». En outre, le mois de septembre 2012 comptait un samedi de plus (5 samedis contre 4 pour septembre 2011).

Embellie relative au regard du trimestre

Sur le trimestre, l’activité du commerce spécialisé finit modestement à + 0,1%.
Cette embellie très relative, si on tient compte en plus de l’inflation, profite d’abord aux centres commerciaux, aussi bien de centre ville (+ 3 %) que de périphérie (+ 2,3 %). Suivent les moyennes surfaces de périphérie (+ 1,3 %), puis les boutiques de centre ville (+ 0,5 %).

Arbitrages des consommateurs

Les performances par secteur d’activités apparaissent en revanche très hétérogènes. Les ménages ont procédé à des arbitrages de consommation profitant d’abord au secteur de l’alimentaire spécialisé, à celui de l’équipement de la personne (prêt à porter et chaussure) et de l’ameublement. La décoration de la maison, l’hygiène beauté santé, la culture et les loisirs, comme la restauration,
finissent le mois en négatif. Sur l’année écoulée, ce modeste regain de l’activité au troisième trimestre ne compense pas les baisses enregistrées au cours des premiers trimestres. L’activité du commerce spécialisé finit ainsi à - 0,3 % en cumul à 9 mois.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message