L'activité physique, premier critère d'achat des produits connectés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que les fabricants cherchent de nouveaux usages pour leurs produits connectés, il semble, selon un sondage réalisé par GfK, que seul le suivi des activités physiques intéresse pour l'heure les consommateurs

Smartwatch Sonostar

Les appareils permettant de suivre une activité physique sont avant tout, utilisés pour suivre des programmes de remise en forme dans la majorité des pays étudiés. Le suivi et l'enregistrement des activités physiques et sportives, du temps de sommeil ainsi que d'autres données relatives à la santé sont également un usage privilégié des bracelets intelligents.

Les accessoires connectés permettent de créer une relation encore plus étroite entre les individus et la technologie, grâce à des innovations comme les montres, les lunettes ou les brassards de sport connectés qui sont généralement couplés à un smartphone. 

Traqueurs d’activité : des critères d'achat qui diffèrent selon les pays

Les appareils de suivi de l'activité sont spécialement conçus pour surveiller et afficher des variables relatives à la santé et à la remise en forme. Ces données vont de la distance et des calories brûlées pendant une course à pied, jusqu’à la fréquence cardiaque et à la qualité du sommeil. Ces dispositifs de surveillance électronique enregistrent l'activité des personnes qui les portent. Les données peuvent généralement être transférées sans fil vers un ordinateur, un smartphone ou une tablette pour analyser les performances et suivre une progression.

Le sondage GfK montre qu'il existe des différences dans la façon dont les consommateurs mettent en œuvre cette technologie. Le suivi d'une activité physique de remise en forme est la priorité des consommateurs en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, alors que l'enregistrement des données relatives à la santé est privilégié en Chine. Les statistiques personnelles détaillées sur la condition physique, la santé et la qualité du sommeil sont la priorité des consommateurs sud-coréens.

Les arguments concernant l'acte d'achat varient également en fonction des pays, toujours selon la même étude. En Allemagne, 30 % des personnes interrogées déclarent que la compatibilité entre leur smartphone et leurs autres appareils électroniques est le critère le plus important de l'achat. Pour 20% des Allemands, le prix est le facteur clé, alors que la précision est simplement considérée comme premier critère par 15% des personnes interrogées. En Chine, la compatibilité est également le facteur le plus communément nommé (19%), suivi par la précision de l'appareil (17%). Toutefois, pour 16 % des consommateurs chinois, la marque est également considérée comme un facteur décisif dans la décision d'achat. Au Royaume-Uni, 28% des consommateurs considèrent que le prix d'un traqueur d’activité est plus déterminant que n'importe quel autre facteur. Toujours au Royaume-Uni, les deuxième et troisième critères dans le classement sont la compatibilité et la précision, avec respectivement 20 et 11%. La situation est similaire aux États-Unis puisque le prix reste le premier critère (27%), suivi de la compatibilité (17%) et de la précision (13 %). Cependant, en Corée du Sud, la compatibilité est considérée comme le facteur le plus important (avec 19%), alors que deux critères occupent la seconde position du classement : le prix et la convivialité, avec 17 %.

Traqueurs d’activité : les marques technologiques devant les marques de sport

Les appareils permettant de suivre l'activité physique sont fabriqués par des sociétés opérant dans divers secteurs. L'étude a toutefois révélé que les entreprises reconnues du secteur technologique bénéficient d'un plus grand potentiel de vente dans l'ensemble des pays étudiés. En Corée du Sud, 69% des consommateurs affirment que ces marques constitueraient leur premier choix pour tout futur achat, tandis que ce chiffre est de 54% en Chine, 51% en Allemagne, 47% au Royaume-Uni et 42% aux États-Unis. Les marques de sport arrivent en seconde place de ce classement, mais restent loin derrière. Selon cette étude du cabinet GfK, ces marquent atteignent un potentiel de vente maximal au Royaume-Uni et aux États-Unis, environ un tiers des personnes interrogées dans ces pays indiquent une préférence pour les marques de sport. Bien qu'étant reléguées en seconde place, ces marques sont toujours populaires chez les consommateurs chinois et allemands avec un peu moins de 30 %, mais ce chiffre tombe à seulement 17% en Corée du Sud. Toutefois, les marques de sport sont très populaires auprès des plus jeunes. Selon l'étude, le potentiel de vente des traqueurs d’activité est très limité pour les marques spécialisées dans la fabrication d'appareils électroniques ainsi que pour les entreprises du secteur de la mode et du luxe.

Montres connectées : une utilisation privilégiée pour suivre l'activité physique

Comparées aux appareils permettant de suivre l'activité physique, les montres connectées proposent bien plus de fonctionnalités. Selon la référence, il est possible d'utiliser ces montres pour des appels téléphoniques et des services de navigation, tandis que d'autres permettent également aux utilisateurs de rechercher des informations en ligne ainsi que d'enregistrer des données sur l'activité physique et la santé. Selon l'étude GfK, c'est le principal domaine d'application des montres connectées par les consommateurs de tous les pays étudiés. Les montres connectées sont donc un véritable concurrent pour les appareils permettant de suivre l'activité physique.

En Allemagne, le suivi de données sportives, relatives à la santé et à la forme physique est considéré comme l'utilisation la plus importante pour un quart des personnes interrogées, suivi par la fonction plus traditionnelle de l'affichage de l'heure (20%) et la possibilité d'effectuer des appels téléphoniques grâce à la montre (11%). Au Royaume-Uni, le suivi de l'activité physique et de la santé est l'application la plus souvent citée (28%), suivi par la fonction de montre traditionnelle (15%) et de montre GPS (10%). Pour les consommateurs chinois, surveiller l'activité physique est la priorité dans cette catégorie, avec 35% des avis exprimés, suivie par la fonction d’appels téléphonique (16%) et le GPS à la troisième place (11%). L'utilisation numéro un pour les consommateurs américains est également le suivi de l'activité physique avec 29% ; puis la fonction de montre traditionnelle (privilégiée par 13% des personnes interrogées), et l'utilisation d'applications météorologiques, de notifications et de bulletins d'information (10%). Les consommateurs de Corée du Sud sont également principalement intéressés par la possibilité de surveiller leur activité physique (27%), suivi de la fonction téléphone (21%) et de l'utilisation d'applications (11%).

Montres connectées : le prix est le premier critère d'achat

À l'exception de la Chine, le prix est le premier critère de choix dans tous les pays examinés par l’Institut d’études GfK. La fonctionnalité est le deuxième critère cité dans la plupart des pays, devant la possibilité de surveiller et d'afficher des données relatives à l'activité physique et à la santé. En revanche, c'est à la précision de leur montre connectée que les consommateurs chinois accordent plus d'importance, suivi par l'enregistrement des données puis par la marque de l'appareil. À cet égard, l'intérêt des Chinois pour la marque de l'appareil ressort clairement dans les résultats de l'étude.

Les entreprises du secteur technologique sont désignées, dans tous les pays examinés par l’enquête, comme les fabricants de montres connectées les plus fiables. Ils se placent nettement devant les marques de sport qui occupent la deuxième place. Le marché chinois détient notamment un potentiel important concernant les marques de luxe issues du secteur de la mode et de l'horlogerie.

Carnet des décideurs

Shigeru Kumekawa

Shigeru Kumekawa

Futur directeur général et président de Sony Marketing Inc

Hideyuki Furumi

Hideyuki Furumi

Président de Sony Europe

Machiel Frijters

Machiel Frijters

Directeur marketing de Sony France

Philippe Cardon

Philippe Cardon

Vice-président Europe du Sud de Sony Computer Entertainment Europe

Gary Guillier-Marcellin

Gary Guillier-Marcellin

Directeur de la division display de Samsung Electronics France

Gary Guillier-Marcellin

Gary Guillier-Marcellin

Directeur de la division display de Samsung Electronics France

Richard Brunois

Richard Brunois

Directeur de la communication de Sony Interactive Entertainment France

Emmanuel Grange

Emmanuel Grange

Directeur administratif et financier de Sony Interactive Entertainment France

Hervé Ollien

Hervé Ollien

Directeur des divisions Home Appliance & Healthcare de Samsung Electronics France

Fabrice Colusso

Fabrice Colusso

Directeur du compte Orange du groupe Sony Mobile Communications

Jean-Raoul de Gélis

Jean-Raoul de Gélis

Directeur général de Sony Mobile France

Maxime Guirauton

Maxime Guirauton

Directeur marketing et communication B2B de Samsung Electronics France

Guillaume Berlemont

Directeur marketing produit IM de Samsung

Lee Boo-Jin

Présidente-directrice générale de la marque hôtelière Shilla de Samsung

Philippe Reverseau

Philippe Reverseau

Directeur de la division électroménager de Samsung France de 2008 à 2012

Gee-Sung Choi

Gee-Sung Choi

Directeur de la stratégie d'entreprise de Samsung Electronics

Frédéric Fauchère

Frédéric Fauchère

Directeur commercial de Samsung Electronics France

Lee Jae-Yong

Vice-président de Samsung Electronics

Lee Byung Chul

Fondateur de Samsung

Seok Pil Kim

Seok Pil Kim

Directeur général, en charge du marketing du mobile de Samsung Group de 2014 à 2015

Lee Kun-hee

Lee Kun-hee

Président de Samsung Electronics

Kazuo Hirai

Kazuo Hirai

Président-directeur général de Sony Co entre 2012 et 2019

Gary Wipfler

Argentier, directeur des opérations internationales d'Apple Inc et gérant d'Apple France

Marc Mathieu

Marc Mathieu

Directeur marketing de la branche mobile de Samsung

Dennis Van Schie

Dennis Van Schie

Vice-président, directeur commercial de Sony Mobile Communications

Hiroki Totoki

Hiroki Totoki

Président-directeur général de Sony Mobile Communications Inc

Kenichiro Yoshida

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation

Arthur D. Levinson

Arthur D. Levinson

Président non exécutif du conseil d'administration d'Apple

Andrew Greenland

Directeur finance de marché pour la zone EMEIA d’Apple

Nick Caplin

Nick Caplin

Directeur de la communication de Sony Computer Entertainment Europe

Gildas Pelliet

Gildas Pelliet

Directeur général de Sony France

Fabien Neel

Fabien Neel

Directeur marketing et communication de Samsung Electronics France

Yvan Depierre

Yvan Depierre

Directeur financier d'Apple France

David Mignot

David Mignot

Directeur général France de Sony Mobile Communications

Nicole Seligman

Nicole Seligman

Présidente de Sony Corporation of America (SCA)
Présidente de Sony Entertainment […]

Jonathan Ive

Jonathan Ive

Vice-président senior, en charge du design chez Apple

Paul Deneve

Paul Deneve

Vice-président, en charge des projets spéciaux du groupe Apple

Mark Khalil

Mark Khalil

Vice-président exécutif et conseiller juridique général de Sony Corporation of America

Steven Kober

Steven Kober

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation of America (SCA)

Andrew House

Andrew House

Président de Sony Computer Entertainment

Johny Srouji

Johny Srouji

Vice-président des technologies matérielles d’Apple

Denise Young Smith

Denise Young Smith

Directrice des ressources humaines mondiales d’Apple

Lisa Jackson

Lisa Jackson

Vice-présidente des initiatives environnementales d’Apple

Musa Tariq

Musa Tariq

Directeur du marketing digital du groupe Apple

Olivier Terme

Olivier Terme

Directeur marketing France de la division mobile de Sony

Benoît Lambert

Benoît Lambert

Directeur général de Sony France

Marie-Laure Daridan

Directrice des affaires institutionnelles d'Apple France

Angela Ahrendts

Angela Ahrendts

Vice-présidente senior en charge des magasins et des ventes en ligne d'Apple

Luca Maestri

Luca Maestri

Vice-président financier d’Apple

Dan Riccio

Dan Riccio

Vice-président senior à la tête de l’ingénierie matérielle d’Apple

Bruce Sewell

Bruce Sewell

Vice-président principal et avocat général au sein d'Apple

Jeff Williams

Jeff Williams

Vice-président senior d'Apple en charge des opérations

Philip W. Schiller

Philip W. Schiller

Vice-président marketing d'Apple

Eddy Cue

Eddy Cue

Vice-président services logiciels et Internet d'Apple

Hiroshi Kawano

Président de Sony Japon

Tim Cook

Tim Cook

Président-directeur général d'Apple

Stéphane Labrousse

Stéphane Labrousse

Directeur du marketing de Sony France

Steve Jobs

Steve Jobs

Co-fondateur d'Apple

Craig Federighi

Craig Federighi

Senior vice president d'Apple

Masaru Ibuka

Co-fondateur de Sony

Akio Morita

Cofondateur de Sony

Steve Wozniak

Steve Wozniak

Co-fondateur d'Apple

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA