L'actualité des enseignes dans le monde

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Décathlon fait son entrée

Le leader français des articles de sport poursuit son expansion internationale. Le 28 octobre, il a ouvert son premier magasin en République tchèque, à Liberec. Après la Pologne (18 magasins), la Hongrie (12), la Russie (6) et la Roumanie (2), l'enseigne nordiste renforce sa présence en Europe de l'Est. Avec plus de 470 points de vente en France et à l'étranger, Décathlon ouvre désormais plus de magasins à l'étranger que sur son marché domestique. L'activité internationale représentait 53 % de son chiffre d'affaires 2009, qui s'élevait à 5,44 milliards d'euros.



ESPAGNE

Mercadona vise le Portugal, l'Italie ou la France

Le champion incontesté des supermarchés espagnols, propriété de Juan Roig, prévoit, enfin, de s'exporter. A minima dans un premier temps. L'enseigne, qui compte plus de 1 300 magasins, envisage le rachat d'une chaîne de 25 à 30 établissements au Portugal, en Italie ou en France. La crise a retardé les velléités d'expansion de Mercadona, qui a créé un poste de directeur international début 2007 et avait prévu de débuter son expansion hors d'Espagne cette année. Le groupe, qui a dégagé l'an dernier un bénéfice de 270 M€ (- 16 %) pour un chiffre d'affaires de 15,505 Mrds€ (+ 1%), s'oriente désormais vers un test à petite échelle sur un marché proche de ses bases. Une initiative néanmoins stratégique, car même si la Catalogne et la Castille ménagent encore des possibilités, l'enseigne de soft-discount s'approche du seuil de saturation sur son marché domestique. Elle devrait ouvrir 60 magasins cette année, contre 74 en 2009 et 92 en 2008. Un ralentissement que seul peut compenser une plus forte présence internationale.ARMAND CHAUVEL.



WAL-MART défend l'ouverture du co mmerce aux étrangers

Quelques jours avant la visite officielle de Barak Obama en Inde, les 6 et 7 novembre, Mike Duke, le PDG de Wal-Mart, s'est fait l'ambassadeur de l'ouverture du marché aux distributeurs et enseignes étrangères, lors d'une visite à New Delhi. Dans ce pays de 1,2 milliard d'habitants, seul le format du cash et carry leur est ouvert, et le gouvernement a lancé une consultation sur la question. Selon Mike Duke, partenaire de l'indien Bharti, avec qui il exploite quatre magasins de C et C, l'ouverture aux chaînes de distribution étrangères se traduirait par la création de 2,3 à 3 millions d'emplois en cinq ans ; par une augmentation de 20 % des revenus des 35 000 agriculteurs avec lesquels WM compte travailler ; par une considérable diminution des pertes dans les fruits et légumes estimées entre 30 et 40 % et par une baisse de 50 à 70 points de base de l'inflation. Encore faudra-t-il vaincre l'hostilité des millions de petits commerçants, qui sont autant de précieux électeurs. Mais la croissance de ce marché, qui devrait atteindre 53 % d'ici à 2014 pour atteindre 545 Mrd$ de CA, mérite bien un lobbying acharné.



SUISSE

Coop s'allie à l'allemand Dehner

Le numéro deux de la distribution suisse a décidément gros appétit. Fin octobre, quelques jours avant l'annonce du rachat à son partenaire Rewe des 50 % du capital de la société de foodservice Transgourmet (5,8 milliards de CA) qui lui manquaient, Coop Brico+Loisirs, filiale de Coop, a conclu un accord de coopération stratégique avec l'allemand Dehner. Propriété de la famille Weber, ce groupe bavarois revendique la place de numéro un européen des jardineries, avec 107 magasins en Allemagne et en Autriche, pour 5 000 salariés.

Grâce à cette alliance, le numéro un suisse des grandes surfaces de bricolage (73 magasins, 1 800 salariés) compte « diversifier son assortiment, augmenter sensiblement la qualité de ses produits de jardinage, et renforcer sa position de leader du marché ». Dès le début de la saison 2011, les assortiments de plantes d'intérieur et d'extérieur seront complètement remaniés et considérablement élargis. En outre, les deux partenaires prévoient de développer un concept de jardinerie qui sera intégré dans les grandes surfaces de bricolage existantes, avec deux magasins pilotes prévus pour le printemps. J. P.



ESPAGNE

La Fnac investit dans la crise

Christophe Cuvillier, le patron de l'enseigne culturelle (PPR), devait inaugurer le 10 novembre à Barcelone la quatrième Fnac de la capitale catalane, et la vingtième en Espagne. Il a annoncé l'ouverture d'un cinquième point de vente dans la ville en 2011. La Fnac mise-t-elle sur l'Espagne malgré ses difficultés actuelles ? Cela semble bien être le cas. La revue ibérique Alimarket croit même savoir que douze Fnac y ouvriront d'ici à 2015, portant le total des magasins à 31. L'enseigne n'a pas confirmé.



INDONÉSIE

Wal-Mart et Casino feraient les yeux doux à Matahari

Matahari, deuxième distributeur indonésien après Carrefour, vend son activité hypermarchés, représentée par l'enseigne Hypermart. Wal-Mart, avec le sud-coréen Lotte Shopping et le fonds Carlyle Group, serait sur les rangs pour s'en emparer, affirme Le Figaro, relayant des informations parues dans la presse locale. La Tribune y ajoute Casino comme candidat potentiel, sachant que ce dernier est aussi en lice pour racheter les actifs de Carrefour en Thaïlande, pour un montant qui pourrait atteindre 550 M €. La transaction en Indonésie pourrait s'élever entre 800 millions et 1 Mrds $ (560 à 715 M €). Hypermart exploite 55 magasins et devrait finir l'année avec un chiffre d'affaires entre 550 et 600 M €, après avoir réalisé des ventes de 275 M € au premier semestre 2010. Carrefour, leader du marché, compte 122 unités (76 hypers Carrefour et 46 supermarchés Alfa) pour, selon IGD, des ventes totales de 1,5 Mrds €. Pour Wal-Mart, il s'agirait d'un retour dans le pays, après en être sorti après les émeutes de 1998. J.-N. C.

+20%

La somme que Migros, le numéro un de la distribution alimentaire suisse, indique avoir investi dans ses campagnes de baisse des prix depuis le début de l'année. Soit 375 millions de francs suisses.

279 M€

La croissance des ventes à surface comparable en octobre de la chaîne brésilienne de cash et carry Assai, détenue en commun par Pão de Açucar et Casino, d'après les analystes de Morgan Stanley.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2158

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous