L'aéroport de Roissy fait de la place au commerce

|

D'ici à la fin 2008, près de 7 000 m2 de boutiques seront créés dans le premier aéroport français, sur quatre terminaux d'embarquement.

>Le plus gros avion du monde mérite bien la plus vaste galerie marchande d'aéroport en France. À l'été 2007, la plate-forme de Roissy-Charles-De-Gaulle (CDG) accueillera les passagers du futur Airbus A380 dans le S3, sa nouvelle salle d'embarquement, riche de 3 300 m2 de boutiques. Si Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire des plates-formes de CDG et d'Orly, est ici bâtisseur, il se transforme aussi en aménageur. Dans trois autres terminaux de Roissy, les équipes d'ADP réaménagent les espaces pour libérer de la place pour le commerce (lire encadré).

Ces chantiers aboutiront à la création de près de 7 000 m2 de surfaces marchandes dans le premier aéroport de France (53,8 millions de passagers en 2005) d'ici à deux ans et demi. Ils seront occupés par des enseignes traditionnelles de centre-ville, pour certaines déjà présentes en aéroport, comme Petit Casino, L'Occitane, Virgin ou Swatch, et pas seulement par des boutiques de luxe, pour rompre avec l'image de cherté attachée aux commerces en aéroports.

Une activité qui génère 13 % du chiffre d'affaires

« Le commerce est devenu une activité stratégique », insiste Pascal Bourgue, directeur du marketing des commerces et de la communication d'ADP. En 2005, l'entreprise a encaissé pour 256,3 millions d'euros au titre des loyers et redevances des commerçants (en haus-se de 3,8 %), soit plus de 13 % de son chiffre d'affaires.

Parallèlement au développement de mètres carrés commerciaux, ADP travaille sur l'animation des espaces créés. « Il est important d'avoir de belles infrastructures, mais ADP est avant tout une entreprise de services », indique Pascal Bourgue. Elle a ainsi confié au designer Saguez, connu pour ses concepts de magasins, l'agencement du minicentre commercial du terminal S3 et le réaménagement du 2E. L'originalité des produits proposés en boutiques est un autre moyen de se faire remarquer. Depuis le 13 juin, Azzaro propose Jet Lag, son nouveau parfum, en exclusivité dans les boutiques d'aéroports. En juillet, une version moins alcoolisée du célèbre Champs-Élysées de Guerlain copiera ce principe. L'événement le plus people osé par ADP est le défilé de mode d'Agatha Ruiz de la Prada. Le 1er septembre 2005, la styliste espagnole a transformé un tapis à bagages du terminal 2E... en podium pour y faire parader ses mannequins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1960

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous