L’agneau irlandais en force cet hiver

L’agneau de Pâques n’est pas souvent irlandais ! En effet, en Irlande la production d’agneau est maximale en fin d’automne et au début de l’hiver.

 

Partager
L’agneau irlandais en force cet hiver

+ 5 % de brebis en 2 ans

L’élevage ovin irlandais est dynamique, ces 2 dernières années le nombre de brebis a crû de 5 % en république d’Irlande. Un développement du cheptel qui porte ses fruits : la production annuelle d’agneau est attendue en nette progression en 2022, au-delà de 2,7 millions de têtes. L’élevage ovin est une tradition multi séculaire sur l’île, 34 000 éleveurs élèvent des moutons sur des exploitations herbagères et familiales. L’élevage des agneaux se base sur la saison de l’herbe. Dans les plaines du sud de l’île, les mises-bas débutent en janvier et durent jusqu’en mars. Dans les zones montagneuses du Wicklow ou du Connemara les brebis mettent bas d’avril à juin. Dans chaque secteur, les agneaux bénéficient ainsi de la meilleure pousse d’herbe.

50 liaisons en ferry par semaine

La croissance du cheptel ovin s’est faite dans une période de grande incertitude, notamment logistique. Le Brexit a perturbé et perturbe encore le fret entre l’Irlande et le continent européen en freinant le transit par le Royaume-Uni. Mais, comme souvent, le commerce s’est adapté. En à peine 2 ans, le nombre de liaisons directes par ferry entre l’Irlande et la France a été multiplié par 4, passant de 12 à 50 par semaines ! Cette solution logistique permet de commercer sans quitter le marché unique européen, en toute fluidité.

1 agneau irlandais sur 4 est consommé en France !

Ce sont la pousse de l’herbe et le climat qui dictent la saison de l’agneau irlandais. Les abattages de nouvelle saison débutent en mai, puis la production hebdomadaire croit jusqu’à la fin de l’automne. L’agneau irlandais est ainsi disponible après Pâques et surtout au 2nd semestre lorsque la production française fait défaut. Cette saisonnalité, la régularité et la qualité de l’offre font de l’Irlande le 2nd fournisseur de la France en viande ovine derrière le Royaume-Uni. La France est en outre le 1er marché de l’agneau irlandais. La répartition des naissances dans le temps et l’homogénéité de l’alimentation permettent de sortir un produit qualitatif et régulier toute l’année. Un agneau jeune doté d’une chair claire, brillante et sans excès d’exsudat garantira un goût sans défaut.

Contactez vos fournisseurs: https://www.irishfoodanddrink.com/fr/our-suppliers/supplier-search/?n=&c%5B%5D=sheepmeat

Origin Green un programme fédérateur

En Irlande, environ 70 % des agneaux sont produits selon le cahier des charges du programme Origin Green, lancé en 2012 par Bord Bia, agence du ministère irlandais de l’Agriculture. Origin Green est le programme d’amélioration continue de l’agriculture irlandaise. À travers lui, 55 000 agriculteurs et plus de 300 industriels tentent de réduire leur impact sur l’environnement et d’améliorer leur impact sociétal.

Depuis 2012, plus de 300 000 bilans carbones ont été effectués par les équipes d’audit indépendantes. Ces audits permettent de mesurer l’effet des efforts des membres de Origin Green au quotidien. Entre 2013 et 2019, la production de gaz à effet de serre a ainsi baissé de 6 % par kg de bœuf produit en Irlande.

Grâce notamment à Origin Green, le pays compte atteindre des engagements climatiques ambitieux pris en juillet 2022 : à savoir réduire de 51 % les émissions de gaz à effets de serre globale d’ici 2030 et de 25 % les émissions dues à la production alimentaire d’ici 2030.
pour en savoir +

Contenu proposé par BORD BIA

Sujets associés