L’agroalimentaire reprend des couleurs en bourse selon Unigrains

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les 80 sociétés agroalimentaires européennes cotées en bourse retrouvent des couleurs, selon l’indicateur d’Unigrains. Y compris les sociétés françaises, notamment Marie Brizard, dont le cours a flambé.

Les 80 entreprises agroalimentaires  européennes ont réalisé une bonne année 2015 en bourse selon Unigrains
Les 80 entreprises agroalimentaires européennes ont réalisé une bonne année 2015 en bourse selon Unigrains© Kurt Kleemann - Fotolia

Les 80 principales sociétés agroalimentaires européennes cotées en bourse ont connu une année 2015 relativement dynamique, avec une hausse moyenne de 21,3 % de leur cours de bourse par rapport à 2014, selon la société d’investissement Unigrains, qui tient le classement. Et ce ne sont pas forcément les plus grosses qui obtiennent les meilleurs résultats. L’ensemble “Lead 12”, qui comprend Nestlé, AB Inbev, Unilever, Diageo ou Pernod Ricard, sont certes en hausse de 21,2 %, mais les entreprises moyennes (Mid 29) affichent une croissance de 25,1 % de leur cours de bourse et les 12 plus petites (Small 12) sont en croissance de 27,1 % !

Pernod Ricard, LDC, Tipiak...

Dans ce classement, les sociétés françaises (FR 14) affichent des performances un peu plus faibles, à +17,7 % en 2015 par rapport à 2014. Leur rentabilité reste inférieure à la moyenne européenne, avec un ebitda sur CA de 12 %, contre 14 % pour l’ensemble et 22 % pour les 12 plus grandes sociétés. Parmi ces sociétés héxagonales, on retrouve Pernod Ricard, LDC (volailles), Bonduelle ou encore Tipiak, la plus petite des cotées.

Unigrains a aussi fait le classement des sociétés dans lesquelles il fallait investir… ou pas. Parmi les plus fortes croissance des valeurs boursière, figure Fevertree, une société qui fabrique des “tonic water” pour cocktails, en hausse de 266 %, Finsbury Food (gâteaux) en hausse de 100 % et Marie Brizard, très convoitée, en hausse de 93 %. Parmi les plus forte baisses, figure notamment Aryzta (- 26 %), la société qui a acquis 49 % de la société de surgelés Picard...

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA