L'album Foot Panini célèbre ses 40 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Né dans un kiosque à journaux à Modène, en Italie, l’album à vignettes doit son succès à la popularité du football et à l’inventivité des frères Panini.

L'album Foot Panini

Dans les années 60, à Modène, au nord de Bologne, en Italie, Madame Panini dispose d’un kiosque à journaux. Pour booster les ventes, deux de ses fils, Giuseppe et Benito, décident en 1961 de proposer des cadeaux sous forme d’images de footballeurs à collectionner et à coller dans un album appelé Calciatori (footballeurs en italien). Le premier album Panini est né.

Une fabrication sur mesure

Un autre frère, Umberto, imagine une machine, la Fifimatic, pour fabriquer les vignettes. « Il y a eu quelques évolutions, mais l’appareil fonctionne toujours selon le même principe, explique Isabelle Fillon, responsable ­marketing et communication chez Panini France. Les images sont imprimées sur de grandes planches, puis coupées à l’aide de massicots géants et sont enfin placées dans la Fifimatic qui permet la mise en pochette. » Pour ne pas positionner deux vignettes identiques dans une même pochette, des calculs mathématiques sont effectués. Le succès est rapide et, dès 1976, la France a accès à cette nouvelle manière de collectionner.

La collection, clé de la réussite

Aux Rocheteau, Platini et Larqué, qui ont porté les débuts de l’album Foot en France dans les années 70 grâce à la renommée des Verts, succèdent les stars internationales comme Zidane, Deschamps, et maintenant Ibrahimovitch et Messi.

Les stickers ont ­remplacé les vignettes, mais l’album ­Panini est toujours populaire, avec un excellent cru en 1998. « C’est la notion même de collection qui est au cœur du succès de Panini, poursuit Isabelle Fillon. C’est un processus d’accumulation et d’échange, avec un aspect social et communautaire… Sans compter que les enfants aiment s’identifier aux footballeurs. » Une passion qui touche aussi les plus grands. Avec la mine d’infos que renferme une vignette, l’album devient au fur et à mesure une véritable bible que son propriétaire n’a de cesse de consulter. Moins illustré à ses débuts, il est peu à peu plus riche en termes de contenu.

La filiale française, vendue entre autres à Marvel en 1994, puis redevenue indépendante, fait perdurer la réussite de ce produit iconique. Le succès traverse les frontières en Europe, mais s’exporte aussi au Mexique, au Brésil et en Russie. Une popularité qui doit beaucoup aux cadeaux gratuits, levier important de diffusion en France. « Nous avons des partenariats avec les magazines, la presse quotidienne régionale, mais aussi avec des clubs professionnels et amateurs, détaille la jeune femme. Cela nous permet un processus de distribution en affinité avec les différentes cibles amatrices de ce sport. » En quarante ans, près de 90 albums Foot Panini sont parus en France. Pour fêter cet anniversaire, la société commercialise une version collector inédite, et en édition limitée, de l’album Foot 2015-2016. Et pour rester fidèle à l’idée de collection, plusieurs couvertures vintage sont disponibles.

En dates

  • 1961 : naissance de la vignette Panini
  • 1976 : premier album Foot Panini en France
  • 2010 : 150 millions de vignettes vendues dans le monde

En chiffres

  • 90 albums Foot France depuis 1976
  • 75 M de CA en 2014 pour la filiale française
  • Un réseau de distribution de 18 000 marchands de journaux et plus de 5 000 magasins en GMS
Source : Panini France

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2403

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA